Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/04/2012 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

VINCI Leonardo da


Ecole florentine

Sainte Anne, la Vierge et l'Enfant

Vers 1499/1519

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 460, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
HDLS43

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
VINCI Leonardo da

TECHNIQUES :
Plume et encre brune sur première pensée à la pierre noire et à l'estompe. Traits d'encadrement à la plume et encre brune, et à la pierre noire. Perforations du papier correspondant à des reprises au stylet. Restauré en 2003
H. 00,164m ; L. 00,128m

HISTORIQUE :
J. Feuchère, vente Paris, 1853, n° 169 - A.-Ch.-H. His de la Salle (L. 1333) - Etat des dessins... His de la Salle..n° 43 (Léonard de Vinci) - legs en 1878.
Dernière provenance : His de la Salle, Aimé-Charles-Horace
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1878


COMMENTAIRE :
La conception de 'La Vierge, l'Enfant Jésus et sainte Anne' s'est développée sur une longue période, dès 1499 jusqu'à la mort de Léonard en 1519. De l'élaboration du sujet, il reste un carton à la National Gallery de Londres et un tableau au musée du Louvre, ainsi que plusieurs dessins. Ce dessin est une première pensée, proche du carton de Londres. Pour une notice et une bibliographie complètes, voir F. Viatte dans cat. exp. Léonard de Vinci, dessins et manuscrits, Paris, Musée du Louvre, 2003, n° 83. Le sens de l'action de la composition apparaît ici inversé par rapport au carton de Londres et au tableau du Louvre, preuve que Léonard envisageait les deux sens de lecture. Les figures sont à peine plus grandes que les esquisses de Londres et de Venise. Si la position de La Vierge, assise sur les genoux de sa mère, n'a pas changé, l'attitude de l'Enfant a clairement été modifiée, et est devenue presque illisible. Il semble qu'un quatrième protagoniste ait été introduit dans la scène, ce qui permettrait d'expliquer le vif mouvement de l'Enfant et le sens iconographique de l'image. Certains traits de plume pourraient indiquer le museau d'un agneau. Le geste de l'Enfant s'apparenterait donc aux études de jeunesse de l'artiste pour une 'Madone au chat' (Offices) et aussi aux études d'enfant saisissant un agneau (Venise, Windsor). Cette esquisse semble donc bien être une étape transitoire entre le carton de Burlington House et le tableau du Louvre. (V. Delieuvin in cat. d'exp. 'La sainte Anne, l'ultime chef-d'oeuvre de Léonard de Vinci', Paris, Musée du Louvre, 2012, n° 12)

INDEX :
Collections : His de la Salle, Aimé-Charles-Horace - Feuchère, J.
Lieux : Windsor, Windsor Castle, The Royal Library, oeuvre en rapport, Londres, British Museum, oeuvre en rapport, Londres, National Gallery, oeuvre en rapport, Florence, Galleria degli Uffizi, oeuvre en rapport, Venise, Gallerie dell'Accademia, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Anne, sainte - Vierge Marie - Jésus Enfant
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Vierge à l'Enfant avec sainte Anne - Sainte Anne, la Vierge et l'Enfant, par Leonardo da Vinci
Techniques : encre brune - estompe - pierre noire - stylet - piqué - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 19, p. 42