Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 06/05/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

JAQUOTOT Marie Victoire


Ecole française

La Belle Jardinière

1815/1816

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 379, Recto

LOCALISATION :
dépôt Sèvres, Musée de la céramique (Cité de la Céramique)

ATTRIBUTION ACTUELLE :
JAQUOTOT Marie Victoire
Inspiré par SANTI Raffaello

TECHNIQUES :
Peinture sur plaque de porcelaine dure, cintrée dans le haut et ceinte d'une bordure dorée (que l'on entrevoit seulement sous le cadre en bois). Signé et daté à gauche, dans le manteau de la Vierge : "Victoire Jaquotot 1816". Dans le bas du manteau de la Vierge : "Raphaello Urb" et à droite, dans le drapé du manteau : "MDVIII". (Dans l'oeuvre originale : signé et daté sur le bas du manteau de la Vierge : Raphaello Urb. MDVII [MDVIII ?]") D'après la fiche d'oeuvre (Documentation du musée de Sèvres) : inscription en bas (cachée) : "La Vierge dite La Jardinière" d'après Raphaël par Mme Jaquotot Manufacture Royale de Sèvres. Au revers : "18 mai 1815" en or ; marque en bleu et marque en creux. Encadrement : cadre en bois, doré, décoré de réseaux d'entrelacs, d'arabesques, de palmettes et de fleurs de lys, sur fond de grains d'orge (quadrillage en petits losanges, gravé sur la couche d'apprêt). Aux angles, décor de coquilles et de rinceaux feuillagés. Cartel supérieur cloué au cadre : "Légué par Mr. Comairas (1875)" et un cartel inférieur : "par Mme Victoire Jaquotot / d'après Raphaël". Revers du cadre : plaque métallique vissée à l'encadrement en bois. Au haut, piton central. MNC 16854 ("16854" : manuscrit à la craie noire, au revers, en haut de la plaque métallique et manuscrit à l'encre noire sur une étiquette rectangulaire blanche collée, au revers, en haut à gauche de la plaque métallique : "Plateau Raphaël 16854 La Jardinière") Hors cadre (vue) : H. 0,394 m ; La. 0,264 m. Avec cadre : H. 0,62 m ; La. 0,50 m ; Pr. 0,10 m (forme cintrée dans le haut).
Forme : cintrée dans le haut
H. 00,394m ; L. 00,264m

HISTORIQUE :
Mr Comairas, legs en décembre 1875, note manuscrite dans la colonne Observations de l'inventaire, tome 15, p. 35 - Déposé à la Manufacture de Sèvres depuis le 22 mai 1924, arrêté de dépôt non retrouvé. L'oeuvre n'est pas exposée en salle mais dans le "Bureau de M. Reiss" puis "Salle Empire". Transporté au Louvre en 1942 (probablement par mesure de protection contre les bombardements dont la Manufacture a souffert pendant la guerre), puis replacé à Sèvres en 1948. Vu aux récolements de 1991 et de 1999. Vu au récolement du 23 juin 2011, le cadre n'a pas pu être retiré, les extrémités de la plaque de porcelaine comme son revers n'ont donc pas pu être vus (Service du Récolement des Dépôts Antiques et des arts de l'Islam, Musée du Louvre).
Dernière provenance : Comairas, Philippe
Mode d'acquisition : legs
Année d'acquisition : 1875


COMMENTAIRE :
Copie d'après La Belle Jardinière (ou La Vierge à l'Enfant avec le petit saint Jean-Baptiste), huile sur panneau peint en 1505-1508 par Raphaël (Musée du Louvre, Inv. 602). Tableau commandé par la Manufacture de Sèvres dès 1809 pour décorer le plateau d'un service à déjeuner, dit "des Grands Peintres", composé de 5 pièces. Seules deux pièces seront finalement exécutées, le plateau et une soucoupe de tasse, figurant le portrait d'Élisabeth de Bourbon (- LAJOIX Anne. Marie-Victoire Jaquotot, 1772-1855, Peintre sur porcelaine. Paris, Société de l'Histoire de l'Art français Paris, 2006, notice PS 123, repr. p. 107).

INDEX :
Collections : Comairas, Philippe
Personnes : Vierge Marie - Santi, Raffaello, inspiré par
Sujets : Santi, Raffaello, La Belle Jardinière
Techniques : porcelaine - miniature sur porcelaine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 19, p. 35