Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 30/05/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PRUD'HON Pierre Paul


Ecole française

La Justice et la Vengeance divine poursuivant le Crime

Vers 1804/1808

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 14, Recto

Numéros de catalogue :
Inv. français, t. XIII B2073

LOCALISATION :
Réserve des pièces encadrées
Epi 72

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PRUD'HON Pierre Paul

TECHNIQUES :
Crayons noir et blanc, estompe sur papier bleu, décoloré ; trace de frottement vertical au milieu. H. 0,402 ; L. 0,504 (vue) ; montage doré (H. 0,440 ; L. 0,540) ; inscription à la plume sur le montage bleu intermédiaire, en bas à gauche : 'Pierre Paul Prud'hon 1808'. Au verso inscription à la plume : 'Exquisse du tableau faite pour la salle/Du tribunal criminelle (corrigé) de Paris/fait par Pierre Paul Prud'hon en 1808 (raturé) /1808.'
H. 00,402m ; L. 00,504m

HISTORIQUE :
Fossard (Blanc, 1845) ; don au peintre Léon Cogniet (1794-1880) ; sa vente, Paris, 20 avril 1872, n° 73, adjugé 900 (945) F au musée (L. 1886 a).
Dernière provenance : Cogniet, Léon
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 1872


COMMENTAIRE :
Etude pour le tableau 'La Justice et la Vengeance divine poursuivant le Crime' présenté au Salon de 1808. 'Correspondant à un programme rédigé pour Frochot le 24 juin 1805 (Laveissière, 1986, p. 32-33 et n° 14), ce dessin reprend pour l'essentiel une première version, de mêmes dimensions, conservée à Chantilly (id., p. 34 repr. (15), 34-35, 37, 42 n° 15 ; Guiffey 368), mais en y introduisant une variante (...). la victime, tournée face contre terre dans le dessin de Chantilly (...) fût représentée couchée sur le dos (...). Le dessin du Louvre a opéré ce 'retournement', qui apparaît aussi dans l'esquisse peinte du Getty Museum à Malibu (id., p. 33, 35 et repr. (17), 36, 38, 43 n° 17), dont on sait qu'elle était faite avant le 9 juin 1806, date à laquelle l'artiste écrit à Frochot que l'ébauche du tableau était achevée (id., p. 48). Or l'ébauche peinte ne devait intervenir qu'après la présentation de l'esquisse peinte. Cette figure de la victime donnera lieu ultérieurement à un croquis rapide et à un dessin poussé (id., nos 21, Lyon ; Guiffrey 373 et n° 22, collection particulière ; Guiffrey 372), de même que celle de la Justice (Rec. 94 et exp. 1986, n° 18, Bayonne, Guiffrey 370) et la tête de la Vengeance sera développée dans une superbe feuille (id., n° 19, Chicago ; Guiffrey 371), toutes études destinées à en préciser l'aspect dans le tableau.' (Laveissière, Louvre, Cabinet des dessins, inventaire Général des dessins français, Lettre P, Paris, 1997, n° 2073, p. 569) Les traits de l'assassin sont empruntés aux bustes antiques de l'empereur Caracalla, (Sylvain Laveissière (dir.), Pierre-Paul Prud'hon au musée Condé de Chantilly, cat. exp., Chantilly, Musée Condé, 23 mars-26 juin 2016, Editions Faton, Domaine de Chantilly, 2016. cat22 pp.49, 75).

INDEX :
Collections : Cogniet, Léon - Fossard
Lieux : Bayonne, Musée Bonnat, oeuvre en rapport, Chicago, oeuvre, Malibu, J. Paul Getty Museum, oeuvre en rapport, Chantilly, Musée Condé, oeuvre en rapport, Paris+, Lyon, Musée des Beaux-Arts, oeuvre en rapport, Bayonne, musée, oeuvre en rapport, Lyon, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport, Bayonne, oeuvre en rapport
Personnes : Caracalla, Marcus Aurelius Bassionus, dit+ - Frochot, préfet de la Seine+ - Frochot, préfet de la Seine, oeuvre en rapport
Sujets : allégorie - Allégorie de la Justice - Allégorie du Crime - Allégorie de la Vengeance - Prud'hon, Pierre Paul, La Justice et la Vengeance divine poursuivant le Crime - Salon de 1808
Techniques : crayon blanc - crayon noir - estompe - papier bleu - papier gris - pierre noire - rehauts de blanc

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 19, p. 2