Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 05/06/2012 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

MURILLO Bartolomé Esteban


Ecole espagnole

Vision de sainte Claire

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
MI 1100, Recto

Numéros de catalogue :
Inv. Ecole espagnole k86

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
MURILLO Bartolomé Esteban

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis d'encre brune sur traits de sanguine et de pierre noire, quelques touches de rehauts de gouache blanche, sur papier beige. Usures, manques, déchirures et perforations. Dessin restauré
H. 00,231m ; L. 00,200m

HISTORIQUE :
Séville, J.I. de Espinosa y Tello de Guzman, 3e comte del Aguila - Séville, J.B. Williams - F.H. Standish ; légué à Louis-Philippe en 1841 - Paris, Louis-Philippe, vente 6 décembre 1852, n° 599 - Acquis par J. Boilly ; sa vente 19-20 mars, 1869, n° 58 - Acquis par le musée du Louvre ; marques du Louvre (L. 1955 et 1886 a). Elément du montage ancien conservé séparément.
Dernière provenance : Boilly, Jules
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 1869


COMMENTAIRE :
L'iconographie, assez rare, pose un problème délicat d'interprétation. Considéré autrefois comme une vision de sainte Thérèse, le sujet a été rapproché par A.P. de Mirimonde de celui figurant sur deux panneaux d'un 'Retable de sainte Claire' (vers 1360-70, Nuremberg, Germanischen National Museum) : sur l'un, l'Enfant Jésus, debout sur un ciboire, apparaît à la clarisse et sur l'autre, elle est couronnée par le Christ et la Vierge au paradis. Murillo aurait ainsi concentré en une seule scène deux épisodes distincts. Une seule objection à cette nouvelle identification a trait au costume porté par la sainte qui ne correspond pas à la robe brune des franciscaines, mais davantage au manteau blanc et au voile noir de l'ordre des Carmélites auquel appartenait sainte Thérèse d'Avila ; les flammes qui semblent s'échapper de son coeur seraient une allusion à sa transverbération. (L. Boubli et A. E. Perez Sanchez, dans cat. exp. Dessins espagnols : Maîtres des XVIe et XVIIe siècles, Paris, Musée du Louvre, 1991, n° 86). (L. Boubli, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, inventaire Général des dessins de l'Ecole espagnole, XVIe-XVIIIe siècles, Paris, 2002, RMN, n° 86, p. 97, 98). Voir aussi J. Brown, 'Murillo, virtuoso draftsman. Catalogue raisonné of the drawings', Yale University Press, 2012, p. 126-127

INDEX :
Collections : Standish - Boilly, Jules - Williams, Julian B. - Guzman, Juan Ignacio de Espinosa y Tello de - Louis-Philippe, biens privés - Standish, Frank Hall
Lieux : Paris+, Séville+, Nuremberg, Germanisches National Museum, oeuvre en rapport
Personnes : Claire, sainte - Thérèse, sainte - Jésus-Christ - Thérèse d'Avila, sainte - Jésus Enfant
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - sainte - Vision de sainte Claire - Vision de sainte Thérèse - Vision d'une sainte - Murillo, Bartolomé Esteban, Retable de sainte Claire
Techniques : encre brune - gouache blanche - lavis brun - lavis d'encre brune - papier beige - pierre noire - rehauts de gouache blanche - sanguine - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 18, p. 86