Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 04/02/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

MAITRE DES RONDS DE COBOURG


Ecole allemande

La Vierge debout donnant le sein à l'Enfant

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 20689, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII28370
MA12633

Numéros de catalogue :
Allemands A396

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
MAITRE DES RONDS DE COBOURG
L. Demonts

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
BOUTS Dirck
note manuscrite ancienne (Amateur A)
ANONYME FLAMAND XVè s

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, quelques repentirs à la gouache blanche, sur papier légèrement lavé de sanguine. Inscriptions sur le papier de doublage, à la plume et encre brune, en haut : « Theodore van Haarlem » ; sur le papier de montage, à la plume et encre brune, en haut à gauche : n° 1 ; au centre : « Theodore ou Dirck van Haarlem / Né à Haarlem vivoit / à Louvain en 1462 » (par l'Amateur A d'après Demonts).
H. 00,288m ; L. 00,186m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1698, chap. : Ecoles diverses, Dessins en paquets. (...) Num¿ro : 12633.Idem [[ Maîtres divers /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 9. D¿signation des sujets : Cent cartons et feuilles, dont deux cartons à deux dessins, quatre à trois, et un à six. 115 [[nombre de dessins qui sont dans chaque paquet]]. Plus une gravure. Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
D'après les inscriptions sur les papiers de doublage et de montage, le dessin était considéré par l'Amateur A comme de la main de Dirk Bouts et fut classé par Demonts parmi les dessins du Maître des ronds de Cobourg (1938, n° 396). Roth (1988, n° 178) rejette cette attribution à cause notamment de contours moins anguleux que dans les dessins avérés du Maître, de l'utilisation de fines hachures pour ombrer le visage et de nombreux petits traits arrondis pour la silhouette de l'Enfant. Winkler (1965, p. 157) y reconnaît un dessin de Vrancke van der Stockt, probablement une copie d'après une sculpture, affirmation rejetée par Koreny en 2003 (p. 282-283, ill. R,c p. 290). Bibl.: Louis Demonts, "Musée du Louvre, Inventaire général des Dessins des écoles du Nord , Ecoles allemande et suisse, t. II, première période, maîtres nés avant 1550, R-Z et anonymes et deuxième période, maîtres nés après 1550", 1938, n° 396 ; Friedrich Winkler, « The Drawings of Vrancke van der Stockt », Master Drawings, 1965, vol. 3, n° 2, p. 157 ; Michael Roth, Die Zeichnungen des Meisters der Coburger Rundblätter, Berlin, 1988 (thèse non publiée), n° 178 p. 385 ; Fritz Koreny, « Drawings by Vrancke van der Stockt », Master Drawings, 2003, vol. 41, n° 3, p. 282-283, ill. R,c p. 290.

INDEX :
Collections : Amateur A (Lugt) - Saint-Morys
Personnes : Jésus-Christ - Vierge Marie
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Vierge allaitant
Techniques : encre brune - gouache blanche - papier lavé de sanguine - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 8, p. 403