Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 10/12/2009 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

STOCKT Vranck van der


Ecole des anciens Pays-Bas

Saint Grégoire le Grand

Vers 1417/1449

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 20682, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII27834
MA12628

Numéros de catalogue :
Primitifs des Pays-Bas P26

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
STOCKT Vranck van der
F. Winkler

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME FLAMAND XVè s

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
MAITRE DE LA TRINITE DE LOUVAIN
F. Thürlemann, 2002
WEYDEN Rogier van der
Amateur A, 2009
Atelier de WEYDEN Rogier van der
Bart Fransen

TECHNIQUES :
Pierre noire, plume et encre brune sur papier lavé de sanguine
H. 00,215m ; L. 00,168m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1697, chap. : Ecoles diverses, Dessins en paquets. (...) Num¿ro : 12628.Idem [[ Maîtres divers /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 4. D¿signation des sujets : Cent cartons et feuilles, dont quatre cartons à trois dessins, deux à quatre, et seize à deux. 130 [[nombre de dessins qui sont dans chaque paquet]] Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
Le dessin est attribué à Rogier van der Weyden par l'Amateur A (cf. F. Lugt, 'Inventaire général des dessins des écoles du Nord : maîtres des anciens Pays-Bas nés avant 1550', Paris 1968, p. XIII ; Arquié-Bruley, J. Labbé et L. Bicart-Sée, 'La Collection Saint-Morys au Cabinet des dessins du musée du Louvre', Paris 1987, p. 386). En 1909 Leprieur le dit réalisé par un artiste flamand, ce qui est repris par Sonkes qui l'attribue à un artiste bruxellois (P. Leprieur, 'Catalogue raisonné de la collection Martin Le Roy. Fasciule V. Peintures', par P. Leprieur et A. Perate, Paris 1909, p. 69 ; M. Sonkes, 'Les dessins du Maître de la Rédemption du Prado, le présumé Vrancke van der Stock.', in Revue des archéologues et des historiens d'art de Louvain, vol. 6 (1973), pp. 106, 108-10, 122, n° A14). Winkler est le premier à proposer l'attribution à Van der Stockt (F. Winkler, 'The Drawings of Vrancke van der Stockt', in Master Drawings, Vol. 3, No. 2 (été 1965), p. 156 ), ce qui est accepté par Lugt ('très probablement Van der Stockt'), Arquié-Bruley (et. al.) et Koreny (F. Lugt, 'Inventaire général des dessins des écoles du Nord : maîtres des anciens Pays-Bas nés avant 1550', Paris 1968, nº 26, pp. 11-12 ; F. Arquié-Bruley, J. Labbé et L. Bicart-Sée, 'La Collection Saint-Morys au Cabinet des dessins du musée du Louvre', Paris 1987, p. 386 ; F. Koreny, 'Drawings by Vrancke van der Stockt', in Master Drawings 41, nº 3 (2003), p. 273, 279). Thürlemann y voit la main du Maître de la Trinité de Louvain (F. Thürlemann, 'Robert Campin. Eine Monographie mit Werkkatalog', München 2002, pp. 198, 200). Comme l'a suggéré Leprieur en 1909, ce dessin et trois autres conservés dans la collection du Louvre forment une série présentant quatre Docteurs de l'église : Saint Jérôme (INV 20668) ; Saint Grégoire le Grand (INV 20682) ; Saint Ambroise (INV 20687) ; Saint Augustin (INV 20687bis) Il y a une différence notable entre les deux premiers dessins (st. Jérôme et st. Grégoire le Grand) exécutés avec une grande précision et presque deux fois plus grands que les autres, et les deux derniers (st. Ambroise et st. Augustin) dessinés de façon plus hâtive et schématique. On peurt expliquer cette différence par le fait que ces feuilles n'aient pas été réalisées dans le même but. Il existe à Berlin, dans une collection privée, un relief de bois dont notre dessin est fort probablement le modèle. Ainsi, il est logique de penser que nos quatre dessins ont servi de modèle pour des reliefs sculptés, certainement pour l'église St. Waltrude d'Herentals. La construction de l'église s'est étendue de 1417 à 1449. Donc, il est fort probable que nos dessins datent de la première moitié du 15e siècle. D'autre part, le style et la technique de ces quatre feuilles nous poussent à les attribuer à l'atelier de Rogier van der Weyden. La lettre 'R', en haut à droite, (n° inv. 20687) fait probablement référence à Rogier van der Weyden en tant 'qu'inventeur' de la composition. (B. Fransen in cat. d'exp. "Rogier van der Weyden,1400-1464, master of passions", Louvain, 2009, n° 53-54 et p. 419-420)

INDEX :
Collections : Amateur A (Lugt) - Saint-Morys
Lieux : Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport, Berlin, Sammlung Oppenheim, oeuvre en rapport, Herentals, église sainte Waltrude, oeuvre en rapport
Personnes : Grégoire le Grand, saint
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Saint Grégoire
Techniques : encre brune - pierre noire - papier lavé de sanguine - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 8, p. 402