Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 13/11/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

STOCKT Vranck van der


Ecole des anciens Pays-Bas

Saint Luc peignant la Vierge

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 20667, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII8906
MA8408

Numéros de catalogue :
Primitifs des Pays-Bas P22

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
STOCKT Vranck van der
P. Wescher

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME FLAMAND XVè s

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
WEYDEN Rogier van der
Morel D'Arleux, 1810

TECHNIQUES :
Pierre noire, plume et encre brune sur papier lavé de sanguine
H. 00,230m ; L. 00,184m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.6, p.1069, chap. : Ecole flamande, Carton 86. (...) Num¿ro : 8408. Nom du ma¿tre : Van der Weyden. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 3. D¿signation des sujets : Sur le même carton deux dessins à la plume : un moine faisant la lecture ; saint Luc faisant le portrait de la Vierge. Dimensions : H. 23 x L. 23 cm ; H. 23 x L. 18,5 cm L. 19 cm ; H. 23 x L. 18,5 cm. Origine : Idem [[ Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis au Musée pour être relié] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD38

COMMENTAIRE :
Morel d'Arleux tient ce dessin pour une oeuvre originale de Rogier van der Weyden (L.M.J. Morel d'Arleux, 'Inventaire du Musée Napoléon. Dessins.', vol. 6, Paris 1810, p. 1069) mais Goldsmidt, dans le catalogue de l'exposition d'Anvers en 1930, le considère comme une oeuvre d'un artiste anonyme flamand du XVe siècle (D. Goldsmidt, dans : Ex. Cat. 'Exposition internationale coloniale, maritime et d'art flamand : Section d'art flamand ancien à Anvers I : section d'art flamand ancien' [Anvers 10 mai - 21 octobre 1930], Bruxelles 1930, p. 155, nº 498). Wescher, en 1938, propose une attribution à Vranck van der Stockt (P. Wescher, 'The drawings of Vrancke van der Stoct (the Master of the Cambrai Altar)', in Old Master Drawings 13 (1938/9), nº 49, p. 3) ce qui est accepté par Winkler, Lugt et Koreny (F. Winkler, 'The Drawings of Vrancke van der Stockt', dans: Master Drawings, Vol. 3, No. 2 (été 1965), p. 157 ; F. Lugt, 'Inventaire général des dessins des écoles du Nord : maîtres des anciens Pays-Bas nés avant 1550', Paris 1968, nº 22, p. 11 ; M. Sonkes, 'Dessins du XVe siècle: groupe de Van der Weyden', Bruxelles 1969, p. 101; G. Zeman et F. Koreny, dans: Dessins de Jan van Eyck a Hieronymus Bosch, ex. cat. Rubenshuis, Anvers 2002, p. 114, fig. 26b ; F. Koreny, 'Drawings by Vrancke van der Stockt', in Master Drawings 41, nº 3 (2003), p. 279, 283). Winkler voit le dessin comme une copie d'après une sculpture, mais Lugt et Koreny pensent qu'il s'agit plutôt d'un projet de sculpture. Sonkes en 1973 attribue le dessin à un artiste bruxellois de la fin du XVe siècle (M. Sonkes, 'Les dessins du Maître de la Rédemption du Prado, le présumé Vrancke van der Stock.', in Revue des archéologues et des historiens d'art de Louvain, vol. 6 (1973), pp. 106, 122, n° A13).

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Personnes : Luc, saint - Vierge Marie
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Saint Luc peignant la Vierge
Techniques : encre brune - pierre noire - papier lavé de sanguine - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 8, p. 399