Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 11/08/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

AACHEN Hans von


Ecole allemande

La Résurrection de Lazare

Vers 1590

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 20470, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII4097
MA3883

Numéros de catalogue :
Primitifs des Pays-Bas P685

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
AACHEN Hans von
T. Gerszi

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
SPECKAERT Hans
Frits Lugt
SPRANGER Bartholomaeus
E. Jabach (Inv. ms)
HEINTZ Josef
T. Gerszi (note ms)

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
AACHEN Hans von
J. Jacoby, 2000

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, sur esquisse à la pierre noire ; quelques rehauts de blanc. Collé en plein.
H. 00,277m ; L. 00,430m

HISTORIQUE :
Jabach, dessin collé et doré avec son montage à bande dorée ; au dos, paraphe de Jabach (L. 2959) et, à la sanguine : "259" et "f°" (L. 960a) ; inventaire de 1671, V, n° 259 (Spranger). Acquis en 1671 pour le Cabinet du roi ; au dos, paraphe de Jean Prioult (L. 2953) et, à la plume et encre brune : "deux cens cinqute neuf" ; marques de la Commission du Museum en bas à droite (L. 1899) et du Conservatoire en bas à gauche (L. 2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach, acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Inventaire des escoles d'Allemagne et Flandre contenant 309 dessins : 259 Nostre Seigneur qui resusite le Lazar ou il y a quantité de figure entiere a la plume lavé sur de papier blan de 1 pied 7 pouce de long sur 13 pouce de haut dudit [de Bartolomé Spranger]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.3, p.501, chap. : Ecole italienne B, carton 35. (...) Num¿ro : 3883.Idem [[ Maîtres inconnus /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 117. D¿signation des sujets : La Résurrection de Lazarre. Dessin à la plume et lavé. Dimensions : H. 28 x L. 43,5cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 10francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD35

COMMENTAIRE :
F. Lugt (1968) rejette l'ancienne attribution de l'inventaire Jabach à Bartholomäus Spranger et donne le dessin à Hans Speckaert. T. Gerszi, après l'avoir attribué à Josef Heinz (note ms. sur le montage), la classe à Hans von Aachen (1971, p. 390-393), et le date des années italiennes de l'artiste. Gerszi a souligné les similarités avec la fresque de même sujet de Federico Zuccari, dans la chapelle Grimani de l'église San Francesco della Vigna de Venise, qui date du début des années 1560. E. Fucikova (2010) insiste sur sa relation avec une esquisse plus ancienne du Rijksmuseum d'Amsterdam attribuée à Adriaen de Weerdt (inv. 1883-1 204) : Hans von Aachen en a modifié la composition en la clarifiant, mais il reprend telles quelles des figures dont il change seulement la position. Elle date également le dessin des années italiennes de l'artiste, vers 1585-1590 (1997). En revanche, A. Newmann (2012) et H. Grollemund (2013) y voient plutôt un dessin de la période munichoise, vers 1590, caractérisée par de multiples hachures, les lavis importants et des figures plus sveltes. Bibl.: E. Fucikova, cat. exp. Rudolf II and Prague : the Court and the City, Prague, 1997, n° I.141 p. 419 ; E. Fucikova, cat. exp. Hans von Aachen (1552-1615), Hofkünstler in Europa, Aix-la-Chapelle, 2010, n° 13 ; T. Gerszi, "Beiträge zur Kunst des Hans von Aachen", in Pantheon, 29, 1971, p. 390-393 ; H. Grollemund, in cat. d'exp. 'Un Allemand à la cour de Louis XIV. De Dürer à Van Dyck, la collection nordique d'Everhard Jabach', Paris, musée du Louvre, 2013, n° 12 A.D. Newman, "Revisiting Hans von Aachen's Moses Parting the Red Sea in Princeton", in L. Konecny et S. Vacha (dir.), "Hans von Aachen in context", 2012, p. 138-1389. voir aussi : F. Lugt, Inventaire Général des dessins des Ecoles du Nord, Maîtres des Anciens Pays Bas nés avant 1550, Musée du Louvre, Cabinet des Dessins, Paris 1968, p. 140 ; J. Jacoby, "Hans von Aachen 1552-1615", Munich-Berlin, 2000, p. 95 sous n° 11.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Venise, San Francesco della Vigna, oeuvre en rapport, Amsterdam, Rijksprentenkabinet, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, Cabinet des Dessins, oeuvre en rapport
Personnes : Lazare, saint - Jésus-Christ
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Résurrection de Lazare
Techniques : encre brune - lavis brun - pierre noire - pinceau - rehauts de blanc - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 8, p. 363