Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/07/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

SAVERY Roelandt


Ecole hollandaise

Paysage montagneux et rocheux avec un petit lac

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 20441, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII9321
MA8792

Numéros de catalogue :
Hollandais H711

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
SAVERY Roelandt

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, pierre noire, lavis d'encre de Chine
H. 00,373m ; L. 00,542m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ; montage à bande dorée des dessins d'ordonnance ; Inventaire Jabach, V, n° 254 (R. Savery) - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe des dessins remontés.
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin probablement issu de l'ensemble des dessins dits d'ordonnance collés et dorés de la collection d'Everhard Jabach acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin ne présente aucun des signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement des dessins Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. Sa présence dans les collections royales à la date de 1752 est attestée par le paraphe de Jean-Charles Garnier d'Isle, contrôleur des Bâtiments du roi, apposé lors du récolement effectué en 1752 [L. 2961]. L'iconographie et la technique sont en accord avec la description donnée par l'une des notices de l'inventaire Jabach établi en 1671. Les dimensions du montage telles qu'on peut les restituer ne correspondent cependant pas à celles que donne cette notice. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Inventaire des escoles d'Allemagne et Flandre contenant 309 dessins :253 Un grand paysage ou il y a de grand roche sur de papier blan a la plume et lavé de 1 pied 11 pouce de long sur 1 pied 4 1/2 pouce de haut dudit [de Roelant Savery]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.6, p.1117, chap. : Ecole flamande, Carton 89. (...) Num¿ro : 8792. Nom du ma¿tre : Idem [[ Rubens, Pierre Paul /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 7. D¿signation des sujets : Paysage couvert de rochers. Dessin à la plume et lavé. Dimensions : H. 37,5 x L. 54,5cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Observations : [Remis au musée pour être relié] [[à l'encre]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]] [[trait oblique / au crayon / sous le nom du maître]]. Cote : 1DD38

COMMENTAIRE :
En 1605-1606, lors d'une excursion en Bohême et au nord des Erzgebirge, R. Savery conçoit des vues de forêts où sont associés des éléments saisis sur le motif et d'autres tirés de son imagination, bouleversant ainsi la formule classique du paysage idéal néerlandais. C'est probablement le cas de cette feuille qui s'appuie sur des esquisses réalisées sur le vif, puis reprise dans l'atelier, où Savery modifie la succession naturelle des plans pour mettre en valeur le caractère vertigineux des massifs rocheux typiques de la Bohême. (E. Brugerolles in cat. d'exp. 'L'Automne de la Renaissance d'Arcimboldo à Caravage', Nancy, musée des Beaux-Arts, 2013, n° 45)

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Bohême
Techniques : encre brune - pierre noire - lavis d'encre de Chine - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 8, p. 359