Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 04/12/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

DUQUESNOY Frans


Ecole flamande

Quatre études d'un enfant nu

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 20386, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII9821
MA9283

Numéros de catalogue :
Flamands F577

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
DUQUESNOY Frans

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
école de RUBENS Peter Paulus

TECHNIQUES :
H. 00,215m ; L. 00,320m

HISTORIQUE :
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.6, p.1152, chap. : Ecoles allemande, flamande et hollandaise, Carton 94. (...) Num¿ro : 9283.Idem [[ Maîtres inconnus /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 43. D¿signation des sujets : Des enfans. Dessin aux crayons noir et blanc. Dimensions : H. 21 x L. 32cm. Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis au Musée pour être relié] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]] [[trait oblique / au crayon / sous le nom du maître]]. Cote : 1DD38

COMMENTAIRE :
M. Boudon-Machuel (in 'François du Quesnoy 1597-1643', Arthena, 2005, p. 318-319) rejette ce dessin du corpus des oeuvres de F. Duquesnoy. Frits Lugt ('Inventaire général des dessins des écoles du nord', Musée du Louvre, t. I, Ecole flamande, 1949, p. 51) y voyait la main du sculpteur. Le motif de rejet est que ces études paraissent avoir été faites d'après des statuettes et non des enfants vivants. Ainsi, ces dessins seraient le fruit d'intenses recherches d'artistes postérieurs à F. Duquesnoy. A. Jacobs (in cat. d'exp. 'Fascination baroque. La sculpture baroque flamande dans les collections publiques françaises', Cassel, musée de Flandre, 2011-2012, n° 19) considère que ces feuilles reflètent l'approche méditative et perfectionniste du sculpteur par leur caractère sage et ordonné. Voir aussi inv. 21958, inv. 21411 Cf la citation de cette feuille dans : Alain Jacobs, Drawings by Seventeenth- and Eighteenth- century Flemish Sculptors in Public Collections, p. 373, note 84, Master Drawings, vol. 51, n° 3, 2013, p.360 à 378.

INDEX :
Collections : Saint-Morys, Charles-Paul-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Techniques : pierre noire - rehauts de blanc

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 8, p. 349