Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/07/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

DYCK Antoon van


Ecole flamande

Les miracles de saint Ignace de Loyola

Vers 1618

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 20307, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII9245
MA8717

Numéros de catalogue :
Flamands F1148

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
DYCK Antoon van
H. Vey

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
Copie d'après RUBENS Peter Paulus

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
VORSTERMAN Lucas I
M. Rooses
RUBENS Peter Paulus

TECHNIQUES :
Pierre noire, plume, encre brune, lavis brun, huile blanche, verte et noire. Restauré en 2004
H. 00,521m ; L. 00,412m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ; Inventaire Jabach, V, n° 192 (Rubens) - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe des dessins remontés (L.2961).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin probablement issu de l'ensemble des dessins dits d'ordonnance collés et dorés de la collection d'Everhard Jabach acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin ne présente aucun des signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement des dessins Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. Sa présence dans les collections royales à la date de 1752 est attestée par le paraphe de Jean-Charles Garnier d'Isle, contrôleur des Bâtiments du roi, apposé lors du récolement effectué en 1752 [L. 2961]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage telles qu'on peut les restituer sont en accord avec la description donnée par l'une des notices de l'inventaire établi par Jabach en 1671. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Inventaire des escoles d'Allemagne et Flandre contenant 309 dessins : 192 Un saint Ignace qui conjure de posedé ou il y a quantité de figure sur papier gris a la plume lavé ombré colloré et rehaussé de 18 pouce de long sur 1 pied 10 pouce de haut dudit [de P. P. Rubens]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.6, p.1107, chap. : Ecole flamande, Carton 89. (...) Num¿ro : 8717. Nom du ma¿tre : Idem [[ Rubens, Pierre Paul /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 8. D¿signation des sujets : Saint Ignace de Loyola guérissant des possédés. Dessin aux crayon noir et blanc, et retouché à gouache par Rubens. Il a été exposé en l'an cinq sous le n° 250, en l'an dix sous le n° 364, et en 1811 sous le n° 494. mention d'exposition barrée au crayon Dimensions : [H. 53 x L. 41 cm] [[à l'encre]]. Origine : Idem & [Collection ancienne] [[à l'encre]] /&. Emplacement actuel : Idem & Galerie d'Apollon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sous le n° Morel d'Arleux]] [[signe en forme de croix / au crayon / à gauche du n° Morel d'Arleux]]. Cote : 1DD38

COMMENTAIRE :
Modello de la gravure reproduisant le retable peint par Rubens en 1618 pour la nouvelle église des Jésuites d'Anvers et conservé à Vienne. Les personnages sont empruntés aux récits de la 'Vita Ignatii Loiolae...' du père Ribadeneira. La gravure initialement confiée à Lucas Vosterman fut exécutée en définitive par un élève de ce dernier, Marinus Robijn van der Goes. Les retouches apposées par Rubens datent vraisemblablement du moment où Marinus se voit confier la gravure de la composition. (O. Savatier in cat. d'exp. 'Un Allemand à la cour de Louis XIV. De Dürer à Van Dyck, la collection nordique d'Everhard Jabach', Paris, musée du Louvre, 2013, n° 52)

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Vienne, musée, oeuvre en rapport, Anvers, Eglise des Jésuites, Anvers, Eglise des Jésuites, oeuvre en rapport
Personnes : Ignace de Loyola, saint - Goes, Marinus Robijn van der, gravure en rapport
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Miracle de saint Ignace de Loyola - Rubens, Peter Paulus, Miracles de saint Ignace de Loyola - Pedro de Ribadeneira, Vita Ignatii Loiolae, Societatis Jesu fundatoris, libris quinque comprehensa (1572)
Techniques : encre brune - lavis brun - papier gris - pierre noire - rehauts de blanc - huile blanche - plume - huile verte - huile noire

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 8, p. 336