Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 21/10/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

RUBENS Peter Paulus


Ecole flamande

Minerve et Hercule repoussant Mars

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 20183, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII9240
MA8712

Numéros de catalogue :
Flamands F1014

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
RUBENS Peter Paulus

TECHNIQUES :
Pierre noire, lavis d'encre, gouache et rehauts d'huile sur papier beige. Restauré en 2004.
H. 00,370m ; L. 00,535m

HISTORIQUE :
Everhard Jabach, acquis pour le Cabinet du Roi en 1671, paraphe des dessins remontés de J.Ch. Garnier d'Isle (L. 2961) et de Jules-Robert de Cotte (L. 1964), marques de la Commission du Museum et du Conservatoire (L. 1899 et L. 2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.6, p.1106, chap. : Ecole flamande, Carton 89. (...) Num¿ro : 8712. Nom du ma¿tre : Idem [[ Rubens, Pierre Paul /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 3. D¿signation des sujets : Pallas défend une femme et un enfant que Mars veut immoler à sa vengeance. Esquisse peinte à l'huile. Elle a été exposée en l'an dix sous le n° 359, et en 1811 sous le n° 486. mention d'exposition barrée au crayon Dimensions : [H. 38 x L. 54 cm] [[à l'encre]]. Origine : [Collection ancienne] [[à l'encre]]. Emplacement actuel : Idem & Galerie d'Apollon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sous le n° Morel d'Arleux]] [[signe en forme de croix / au crayon / à gauche du n° Morel d'Arleux]]. Cote : 1DD38

COMMENTAIRE :
'En 1630 Rubens offre au roi Charles I d'Angleterre une peinture représentant 'La Guerre et la Paix' ou 'Minerve luttant contre Mars'. Cette oeuvre célébrait en quelque sorte les tractations diplomatiques auxquelles l'artiste avait participé pour éviter une guerre entre l'Espagne, l'Angleterre et la France les années précédentes. Des similitudes stylistiques incitent à considérer une date contemporaine pour cette magnifique esquisse dont une version à l'huile sur bois est conservée au Musée des beaux-arts d'Anvers. Dans cette représentation pleine d'énergie du thème de la paix et de la guerre il fait appel aux figures mythologiques. Minerve, protectrice de la paix, assistée d'Hercule, n'hésite pas à se jeter contre Mars, le dieu de la guerre prêt à massacrer une femme avec son enfant, sous le regard de Jupiter sur son aigle. Dans la liberté du traitement et la science du mouvement on retrouve le génie d'un artiste érudit et inventif pour lequel les allusions mythologiques n'avaient aucun secret' (Catherine Loisel dans cat. exp. Oeuvres d'art du Musée du Louvre à Thessalonique. L'Europe et les mythes grecs : Dessins du Musée du Louvre, XVIe - XIXe siècles, par C. Loisel, Thessalonique, Fondation Teloglion, Aristotle Université de Thessalonique, 12 Octobre 2012 - 27 Janvier 2013, n° 13). Voir aussi : - Arlette Sérullaz, 'Rubens. Ses maitres, ses élevés', LXVème exposition du Cabinet des Dessins, Musée du Louvre, Paris, 1978, n° 28 ; - Anne-Marie Logan et Michiel C.Plomp, 'Peter Paul Rubens (1577-1640): the Drawings', The Metropolitan Museum of Art, New York, 2005, n° 106 ; - Frits Lugt, 'Inventaire général des dessins des écoles du Nord, école flamande', Musée du Louvre, 1949, 2 vol., n° 1014 ;

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi - Cabinet du Roi, dessins remontés
Lieux : Anvers, Musée Royal des Beaux-Arts, oeuvre en rapport
Personnes : Hercule - Jupiter - Mars - Minerve - Charles Ier, roi d'Angleterre+
Sujets : MYTHOLOGIES - Minerve et Hercule repoussant Mars - La Guerre et la Paix
Techniques : gouache - huile - papier beige - pierre noire - lavis d'encre

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 8, p. 315