Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/07/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BRIL Matthijs le Jeune


Ecole flamande

Habitation sur un rocher, au milieu d'un torrent

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 19787, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII9155
MA8627

Numéros de catalogue :
Flamands F366

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BRIL Matthijs le Jeune

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
BRIL Paul

TECHNIQUES :
Plume et encre brune sur une esquisse à la pierre noire. Collé en plein.
H. 00,265m ; L. 00,205m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ; Inventaire Jabach, V, n° 64 (P. Bril) - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; montage Charles-Nicolas Cochin et paraphe de Jean-Charles Garnier d'Isle (L.2961) ; marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin probablement issu de l'ensemble des dessins dits d'ordonnance collés et dorés de la collection d'Everhard Jabach acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin ne présente aucun des signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement des dessins Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. Sa présence dans les collections royales à la date de 1752 est attestée par le paraphe de Jean-Charles Garnier d'Isle, contrôleur des Bâtiments du roi, apposé lors du récolement effectué en 1752 [L. 2961]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage telles qu'on peut les restituer sont en accord avec la description donnée par l'une des notices de l'inventaire établi par Jabach en 1671. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Inventaire des escoles d'Allemagne et Flandre contenant 309 dessins : 64 Une magure sur une roche a la plume sur papier blan de 10 pouce de long sur 12 1/2 pouce de haut dudit [de Paul Bril]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.6, p.1097, chap. : Ecole flamande, Carton 88. (...) Num¿ro : 8627. Nom du ma¿tre : Idem [[ Paul Bril /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 16. D¿signation des sujets : Un hermitage. Dessin à la plume. Il a été gravé par le Comte de Caylus. Dimensions : H. 26,5 x L. 20,5cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis au Musée pour être relié] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD38

COMMENTAIRE :
Ce paysage appartient à un groupe de dessins d'invention rendus à Matthijs Bril par Frits Lugt en 1949 (inv. 19802 ; inv. 20991 ; inv. 20990). Ces dessins pourraient être des exercices d'invention destinés à servir ultérieurement de répertoire de motifs pour des fresques. Ainsi, notre dessin fut réutilisé, avec quelques modifications, pour le décor de la première pièce du second étage de la Torre dei Venti vers 1580-1582. Mais cette composition avait déjà fait l'objet d'une première étude à la plume conservée à Vienne (Akademie der bildenden Künste, inv. 4591). Le motif de la tour et de la maison perchées sur un rocher apparaît à plusieurs reprises dans l'oeuvre de Matthijs, parfois soumis à une rotation de 90 degrés, comme sur la voûte du palais Giustiniani à Rome, ou sur un dessin de Darmstadt (inv. AE 396). Une copie de ce dessin est conservée au Metropolitan Museum (inv. 1975.131.171). (O. Savatier in cat. d'exp. 'Un Allemand à la cour de Louis XIV. De Dürer à Van Dyck, la collection nordique d'Everhard Jabach', Paris, musée du Louvre, 2013, n° 33) Voir aussi Carla Hendriks, Northern Landscapes on Roman Walls, The Frescoes of Matthijs and Paul Bril, Berth W. Meijer, 2003, p.74.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : New York, Metropolitan Museum of Art, oeuvre en rapport, Darmstadt, Hessisches Landesmuseum, oeuvre en rapport, Rome, Palazzo Giustiniani, oeuvre en rapport, Vienne, Akademie der Bildenden Künste, oeuvre en rapport, Vatican, Torre dei Venti, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, Cabinet des Dessins, oeuvre en rapport
Techniques : encre brune - pierre noire - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 8, p. 247