Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 09/12/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

ANONYME ALLEMAND DU SUD début XVè s


Ecole allemande

La Madeleine portant un vase

1410

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 18837, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII8198
MA7700

Numéros de catalogue :
Allemands A387

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
ANONYME ALLEMAND DU SUD début XVè s

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME ALLEMAND XVè s

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
ANONYME BOHEMIEN XVè s
Fritz Koreny, 2000

TECHNIQUES :
H. 00,200m ; L. 00,129m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.6, p.981, chap. : Ecole allemande, Carton 80. (...) Num¿ro : 7700. Nom du ma¿tre : Israel de Malines ou Mekelm. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 1er. D¿signation des sujets : Sainte Barbe. Dessin à la plume, attaché sur papier. Dimensions : H. 20 x L. 13cm. Origine : Collection nouvelle. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon. Observations : [Remis au Musée le 16 juin 1830 jusqu'au n° 7999] [[à l'encre]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]] [[trait oblique / au crayon / sous le n° d'ordre]]. Cote : 1DD38 Note relative ¿ la saisie informatique : Observations : la mention de remise au musée, précisée dans la notice n ° 7700, concernerait les notices n° 7700 à 7999..

COMMENTAIRE :
F. Winzinger, "Deutsche Meisterzeichnungen der Gotik", 1949, n° 6, p. XIII, pensait que la feuille pouvait être l'oeuvre d'un sculpteur. Les auteurs précédents y voyaient une esquisse d'un ivoirier d'Allemagne du Sud, mais Winzinger la met en relation avec les portes monumentales de l'église de Irrsdorf, dans le Salzkammergut (1408). Il mentionne l'opinion de Benesch, selon lequel la feuille présente des traits styriens et doit avoir été réalisée dans la haute vallée de la Mur (Lungau). Daté de 1410, le dessin est aujourd'hui reconnu comme oeuvre d'un sculpteur de l'école de Bohème et a été mis en relation avec des sculptures, comme la Vierge de Hallstatt, Prague, Nationalgalerie, Inv. P 226, elle-même réplique de la Belle Madone de Krumau, sculpture de Bohème, vers 1400, Vienne, Kunsthistorisches Museum, Inv. No. KK_10156 (F. Koreny, "Die österreichische Handzeichnung der Gotik", dans G. Brucher (éd.), "Geschichte der bildenden Kunst in Österreich. Bd. 2. Gotik", 2000, p. 553). voir Origins of European Printmaking. 15th Century Woodcuts and their Public, P.W. Parhsall, Washington, note 7 p. 130).

INDEX :
Collections : Amateur A (Lugt) - Saint-Morys
Lieux : Vienne, Kunsthistorisches Museum, oeuvre en rapport, Prague, Galerie nationale, oeuvre en rapport
Personnes : Marie Madeleine, sainte
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Sainte Madeleine
Techniques : encre noire - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 8, p. 71