Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 11/08/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
école de

SCHONGAUER Martin


Ecole allemande

Buste de jeune fille, de trois quarts vers la droite, coiffée d'un turban

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 18790.A, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII22768
MA12584

Numéros de catalogue :
Allemands A297

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
école de SCHONGAUER Martin

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
Copie d'après SCHONGAUER Martin
Henry de Chennevières, 1882

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
SCHONGAUER Martin
Franz Winzinger, 1953
Atelier de SCHONGAUER Martin
Fritz Koreny, 1996
Atelier de SCHONGAUER Martin
Stefan Kemperdick, 2004

TECHNIQUES :
Plume et encre brune. Monogramme apocryphe à la plume et encre noire, au milieu à gauche : 'M + S' ; annoté au verso à la plume et encre brune : '15J.' Collé en plein.
H. 00,102m ; L. 00,071m

HISTORIQUE :
E. Jabach ; dessin dit du 'Rebut', paraphe au verso (L. 2959) - Acquis pour le Cabinet du Roi en 1671 ; marque du musée du Louvre en bas à gauche (L. 1886).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1690, chap. : Ecoles diverses, 2ème boîte. (...) Num¿ro : 12584.Inconnus. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 1er à 1097 compris [[petit trait oblique / au crayon]]. D¿signation des sujets : Dans la boite de bois n° 2, sont renfermés onze paquets de dessins dont la très majeure partie n'est partie trois mots barrés à l'encre n'est point collée ; ils sont faits de différentes manières. Chacun des dix premiers paquets en contient cent, et le onzième quatre vingt dix sept ; en tout 1097, y compris les contr'épreuves et les moindres croquis. Origine : Idem [[ Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [Vu] signe de récolement barré de plusieurs traits au crayon [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sous le n° d'ordre]]. Annotations marginales sur l'inventaire : [ [[Nouveau n°]] 2] [[à l'encre / dans la marge / à gauche du n° d'ordre]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
Appartient à une série de six dessins à la plume : un buste d'homme et cinq demi-figures de femmes (inv. 18789, inv. 18790a et b, inv. 18791 et inv. 18791a). Ces têtes dites "du rebut" de la collection Jabach présentent de telles similitudes que F. Winzinger les considéra comme faisant partie d'une série qu'il attribua à Martin Schongauer en 1953. Il les a aussi rapprochées de cinq autres dessins de même sujet et de dimensions similaires conservés dans diverses collections (Windsor, Bâle, Mettingen, Washington et Berlin) et proposa l'hypothèse de la provenance commune d'un carnet de dessins. Cette attribution a été rejetée par la suite (F. Koreny, "Martin Schongauer as a draftsman : a reassessment" in 'Master Drawings', XXXIV, 2, 1996, p.128-132 ; S. Kemperdick, 'Martin Schongauer. Eine Monographie', 2004, p. 71-72). H. de Chennevières déjà ("Les dessins du Louvre, t. 3 : Ecoles flamande, hollandaise et allemande, 1882-1883) voyait dans ces dessins des copies d'après Martin Schongauer. Le 'Buste de jeune fille' présente un dessin des yeux circulaire avec une accentuation de la paupière inférieure par un trait de plume et une ligne ondulante fortement marquée qui sépare les lèvres de la jeune fille ; ces caractéristiques correspondent à celles de la Vierge de 'l'Adoration des mages' du retable des Dominicains peint par l'atelier de Martin Schongauer conservé à Colmar. Il a également été copié sur une feuille du British Museum. Cette feuille porte le monogramme apocryphe de Martin Schongauer, à l'encre noire. Tout porte à croire qu'il a été apposé avant d'être acquise par E. Jabach, avant le milieu du XVIIe siècle. (H. Grollemund in cat. d'exp. 'Un Allemand à la cour de Louis XIV. De Dürer à Van Dyck, la collection nordique d'Everhard Jabach', Paris, musée du Louvre, 2013, n° 1).

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Londres, British Museum, oeuvre en rapport, Windsor, Windsor Castle, oeuvre en rapport, Washington, National Gallery of Art, oeuvre en rapport, Berlin, Kupferstichkabinett, oeuvre en rapport, Bâle, Kupferstichkabinett, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, Cabinet des Dessins, oeuvre en rapport, Colmar, Musée Unterlinden, oeuvre en rapport, Mettingen, Draiflessen Collection, oeuvre en rapport
Techniques : encre brune - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 8, p. 63