Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 10/04/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

ANONYME FRANCAIS XVè s


Ecole française

Le Christ arrêté au Jardin des oliviers

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 18786, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII9911
MA9369

Numéros de catalogue :
Allemands A386

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
ANONYME FRANCAIS XVè s
F. Avril

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ECOLE BAVAROISE
Henry de Chennevières
GLOCKENTON Albert
Attribué à SCHONGAUER Martin

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
ANONYME ALLEMAND DU SUD début XVè s
Stefan Roller, 1996
ANONYME ALLEMAND DU SUD début XVè s
K. T. Parker, 1926

TECHNIQUES :
Pointe d'argent, avec quelques reprises à la plume et touches au lavis d'encre de Chine et de sanguine, rehauts à la gouache blanche sur papier préparé en gris.
H. 00,130m ; L. 00,198m

HISTORIQUE :
Provient du lot acquis de M. Klein le 26 juin 1806 ; marque du Louvre (L.1886).
Dernière provenance : Klein, M.
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 1806

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.6, p.1163, chap. : Ecole allemande, Carton 95. (...) Num¿ro : 9369. Nom du ma¿tre : Schoen, Martin. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 1er. D¿signation des sujets : Jesus arrêté dans le Jardin des Oliviers. Dessin à la plume, lavé et rehaussé de blanc. Il est attaché sur papier [ou plutôt Ecole de G] [[à l'encre]] Dimensions : H. 13 x L. 20cm. Origine : Acquisition. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon. Observations : [Remis au Musée le 16 juin 1830] [[à l'encre]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]] [[trait oblique / au crayon / sous le nom du maître]]. Cote : 1DD38 Note relative ¿ la saisie informatique : Désignation des sujets : l'origine et l'acquisition, précisées dans la notice n° 9358, concernent en fait les notices n° 9358 à 9369..

COMMENTAIRE :
Attribué à Schongauer par H. de Chennevières ("Les dessins du Louvre, t. 3: écoles flamande, hollandaise et allemande", Paris, 1882-1883). La composition insiste sur le groupe de Pierre et Malchus bien plus que sur l'Arrestation du Christ. A droite, la fuite d'un apôtre, scène rarement représentée et rapportée uniquement dans l'Evangile selon saint Marc. Dietmar Lüdke et Stefan Roller (Die Karlsruher Passion. Ein Hauptwerk Strassburger Malerei der Spätgotik, cat. exp. Karlsruhe, Staatliche Kunsthalle, 1996, n° 23D; et Stefan Roller, "Ein verlorenes Werk des Meisters der Karlsruher Passion. Zu einer aquarellierten Zeichnung in den Graphischen Sammlungen München und einem Kupferstich in der Staatlichen Kunsthalle Karlsruhe", dans ibid., p. 126-128) soulignent sa parenté avec la peinture murale du Maître de la Passion de Karlsruhe dans l'église des Dominicains de Strasbourg et gardent l'attribution à un artiste anonyme d'Allemagne du Sud, vers 1420. Ils jugent cependant que le dessin montre plus d'influences de l'enluminure franco-flamande du premier tiers du XVe siècle que de relations avec l'art de la région de Constance. François Avril, suivi par Philippe Lorentz (comm. écrites 23.08 et 27.09.2011) propose de situer la feuille dans le milieu parisien du tout début du XVe siècle. D'après lui, le style rappelle celui des artistes d'origine néerlandaise ou germanique, ceux que Milliard Meiss réunissait sous le nom de "Bedford Trend". Le thème apparaît dans les "Heures Bedford" (fol. 208) (H. Grollemund, "A propos de quelques oeuvres graphiques des collections du Louvre", dans cat. exp. Les Belles Heures du duc de Berry, Paris, musée du Louvre, 2012, p. 422, 424).

INDEX :
Collections : Klein
Lieux : Londres, British Library, oeuvre en rapport, Strasbourg, église des dominicains, oeuvre en rapport
Personnes : Pierre, saint - Jésus-Christ - Jean l'Evangéliste, saint - Maître de la Passion de Karlsruhe, oeuvre en rapport
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Christ au Jardin des Oliviers - Arrestation du Christ
Techniques : lavis de sanguine - papier préparé en gris - rehauts de gouache blanche - pointe d'argent - lavis d'encre de Chine - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 8, p. 62