Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 28/04/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

COCK Lucas Cornelisz. de


Ecole des anciens Pays-Bas

Baie avec des îlots rocheux

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 18702, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII14453
MA11699

Numéros de catalogue :
Primitifs des Pays-Bas P152

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
COCK Lucas Cornelisz. de

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
Genre de PATINIR Joachim
Attribué à HOLLAR Wenzel

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
MAITRE DES ANCIENS PAYS-BAS première moitié du XVIè s
Olivia Savatier, 2013

TECHNIQUES :
Plume et encre noire
H. 00,112m ; L. 00,162m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ; dessin dit du 'Rebut' - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671.
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.8, p.1457, chap. : Ecole française, Carton 130. (...) Num¿ro : 11699.Idem [[ Maîtres inconnus /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 209. D¿signation des sujets : Un paysage à la plume et à l'aquarelle. Dimensions : H. 15 x L. 21,5cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD40

COMMENTAIRE :
Le paysage esquissé d'une plume hâtive et souple contraste avec la minutie du relevé architectural du verso. Cette différence stylistique peut s'expliquer par la nature divergente des exercices proposés. La présence de la vue de Londres conduisit F. Lugt à proposer en 1968 une attribution Lucas Cornelisz dit de Cock. Celui-ci étayait son argumentation par comparaison avec une gravure sur bois attribuée à Lucas Cornelisz. Cependant, J.P. Filedt Kok la considère aujourd'hui comme une oeuvre exécutée par le Maître J. Kock, à Anvers vers 1525. Il semble donc qu'il faille inscrire cette feuille dans le contexte artistique anversois des années 1530. Le point de vue élevé, l'horizon haut placé et le profil des rochers fantastiques s'inspirent, en effet, des tableaux de Joachim Patinir. Le thème des îlots rocheux isolés dans une baie est devenu très vite populaire à Anvers.(O. Savatier in cat. d'exp. 'Un Allemand à la cour de Louis XIV. De Dürer à Van Dyck, la collection nordique d'Everhard Jabach', Paris, musée du Louvre, 2013, n° 22) Dessins des écoles nordiques dans la collection Jabach au Musée du Louvre, Cologne, 1975, n° 25 -

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Techniques : encre brune - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 8, p. 44