Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/07/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

ELSHEIMER Adam


Ecole allemande

'Contento' : Jupiter ordonne à Mercure d'enlever le dieu 'Plaisir' aux humains

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 18657, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII8405
MA7885

Numéros de catalogue :
Allemands A558

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
ELSHEIMER Adam

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ELSHEIMER Adam

TECHNIQUES :
Pierre noire, lavis gris, traces de mise au carreau au stylet, contours incisés au stylet. Collé en plein.
H. 00,261m ; L. 00,416m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ; montage à bande dorée des dessins d'ordonnance ; Inventaire Jabach, V, n° 203 (A. Elsheimer) - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach, acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Inventaire des escoles d'Allemagne et Flandre contenant 309 dessins : 203 Un dessein ou il y a quantité de figures entieres et animaux, sur de papier a la plume et lavé de 1 1/2 pied de long sur 1 pied de haut de Adam Elshamer [Elsheimer]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.6, p.1007, chap. : Ecole allemande, Carton 81. (...) Num¿ro : 7885. Nom du ma¿tre : Idem [[ Elzeimer, Adam /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 7. D¿signation des sujets : Un sujet inconnu. Dessin lavé sur crayon. Dimensions : H. 26 x L. 41,5cm. Origine : Collection ancienne. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis au Musée pour être relié] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD38 Note relative ¿ la saisie informatique : Observations : la mention de remise au musée, précisée dans la notice n ° 7700, concernerait les notices n° 7700 à 7999..

COMMENTAIRE :
Même sujet que l'INV. 33953 (A558.bis). Etude préparatoire à un tableau conservé à la National Gallery of Scotland d'Edimbourg. Le sujet est inspiré d'un roman picaresque de Mateo Aleman, 'Vida y hechos del picaro Guzman de Alfarache', publié à Madrid en 1599 et traduit à Venise dès 1606 (Matthieu Gilles in cat. d'exp. "L'appel de l'Italie, artistes français et nordiques dans la péninsule française, dessins des XVIIe et XVIIIe siècles", Grenoble, 2006-2007, n°4). Il est vraisemblable que le sujet fut choisi par le commanditaire du tableau, le cardinal Odoardo Farnese, dont la famille et les intérêts étaient liés à l'Espagne. Si le thème est entièrement nouveau dans la peinture, l'artiste a puisé ses sources formelles dans les bas-reliefs romains et les ruines du Forum Romanum, qu'il pouvait étudier tout à loisir depuis son installation à Rome en 1600. La technique utilisée par Elsheimer est singulière : les figures tracées à la pierre noire sur la mise au carreau, sont ensuite repassées au stylet. De plus, les dimensions très proches de celles de la peinture, laissent penser que l'artiste a atteint l'ultime phase de préparation de son tableau. (H. Grollemund in cat. d'exp. 'Un Allemand à la cour de Louis XIV. De Dürer à Van Dyck, la collection nordique d'Everhard Jabach', Paris, musée du Louvre, 2013, n° 15) Lire aussi Joachim Jacoby, Die Zeichnungen von Adam Elsheimer.Kritischer Katalog, Frankfurt am Main: Städel Museum, 2008, n° 20-22 et n° GK 5e.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Edimbourg, National Gallery of Scotland, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Jupiter - Mercure - Farnese, Odoardo, cardinal (1573-1626)+
Sujets : Allégorie du Plaisir - MYTHOLOGIES - Jupiter ordonnant à Mercure d'enlever le Plaisir - Aleman Mateo, Vida y hechos del picaro Guzman de Alfarache
Techniques : lavis gris - pierre noire - pinceau - stylet - mise au carreau (traces)

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 8, p. 33