Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 30/08/2012 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BALDUNG Hans


Ecole allemande

Quatre études pour un Christ en croix

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 18648, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII22668
MA12584

Numéros de catalogue :
Allemands A31

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BALDUNG Hans

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
école de DURER Albrecht

TECHNIQUES :
H. 00,190m ; L. 00,137m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ; dessin dit du 'Rebut' - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671.
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1690, chap. : Ecoles diverses, 2ème boîte. (...) Num¿ro : 12584.Inconnus. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 1er à 1097 compris [[petit trait oblique / au crayon]]. D¿signation des sujets : Dans la boite de bois n° 2, sont renfermés onze paquets de dessins dont la très majeure partie n'est partie trois mots barrés à l'encre n'est point collée ; ils sont faits de différentes manières. Chacun des dix premiers paquets en contient cent, et le onzième quatre vingt dix sept ; en tout 1097, y compris les contr'épreuves et les moindres croquis. Origine : Idem [[ Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [Vu] signe de récolement barré de plusieurs traits au crayon [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sous le n° d'ordre]]. Annotations marginales sur l'inventaire : [ [[Nouveau n°]] 2] [[à l'encre / dans la marge / à gauche du n° d'ordre]]. Cote : 1DD41

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Personnes : Jésus-Christ
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Christ en croix
Techniques : encre brune - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 8, p. 31