Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/07/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
école de

DURER Albrecht


Ecole allemande

Crucifixion

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 18640, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII8208
MA7710

Numéros de catalogue :
Allemands A185

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
école de DURER Albrecht

TECHNIQUES :
H. 00,556m ; L. 00,390m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ; montage à bande dorée des dessins d'ordonnance ; Inventaire Jabach, V, n° 19 (Dürer) - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach, acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Inventaire des escoles d'Allemagne et Flandre contenant 309 dessins : 19 Un grand dessin ou il y a toute la passion de Nostre Seigneur ou il a bien 400 figures entiere tant sur le devant que dans lointain a la plume rehaussé de blan sur de papier bleu de 1 pied 5 pouce de long sur 2 pied de haut dudit [Al[ber] Dures [Dürer]]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.6, p.982, chap. : Ecole allemande, Carton 80. (...) Num¿ro : 7710. Nom du ma¿tre : Durer, Albert. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 1er. D¿signation des sujets : La Passion de Jesus-Christ. Composition d'un grand nombre de figures. Dessin à la plume et rehaussé de blanc, sur papier colorié. Il a été exposé en cinq sous le n° 200, en l'an dix sous le n° 322, et en 1811 sous le n° 442. mention d'exposition barrée au crayon Dimensions : H. 17 x L. 40cm. Origine : Collection ancienne.Prix de l'estimation de l'objet : 1500francs. Emplacement actuel : Galerie d'Apollon. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sous le n° Morel d'Arleux]]. Cote : 1DD38 Note relative ¿ la saisie informatique : Observations : la mention de remise au musée, précisée dans la notice n ° 7700, concernerait les notices n° 7700 à 7999..

COMMENTAIRE :
Cette feuille s'inspire d'un dessin d'Albrecht Dürer intitulé 'Le Grand Calvaire', conservé aux Offices et daté de 1505. Il s'inscrit dans une série de plusieurs oeuvres qui témoignent d'une large diffusion du modèle durérien gravé par Jacob Matham d'après une réplique sur bois de Jan I Bruegel. Dans les années 1520-1540, on dénombre de multiples peintures exécutées sur ce modèle : outre le tableau 'Scènes de la passion du Christ' conservé au musée de Dole (inv. 104), on en connaît un au Rijksmuseum d'Amsterdam (inv. SR-A-4921), au musée d'art et d'histoire de Genève (inv. 1845-7), au musée des beaux-arts de Nancy (inv 1076) et à Tours (inv. 1825.10). F. Elsig ( in 'La naissance des genres, la peinture des anciens Pays-Bas (avant 1620) au musée d'art et d'histoire de Genève', Paris, Somogy, 2005, p. 62) émet l'hypothèse d'un tableau ayant servi de prototype à la série, peut-être exécuté par Lucas de Leyde à Anvers et rapporté ensuite dans l'atelier de Cornelis Engebrechtsz où Lucas était entré en 1508. (B. Gaulard in cat. d'exp. 'Scènes de la passion du Christ. Histoire et restauration d'un panneau nordique du XVIe siècle d'après Dürer', Dole, musée des beaux-arts, 2010)

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Jérusalem, Nancy, Musée des Beaux-Arts, oeuvre en rapport, Amsterdam, Rijksmuseum, oeuvre en rapport, Tours, Musée des Beaux-Arts, oeuvre en rapport, Florence, Galleria degli Uffizi, oeuvre en rapport, Genève, musée d'Art et d'Histoire, oeuvre en rapport, Dole, musée des Beaux-Arts, oeuvre en rapport
Personnes : Véronique, sainte - Marie Madeleine, sainte - Jésus-Christ - Vierge Marie - Jean l'Evangéliste, saint - Sainte Femme - Dürer, Albrecht, oeuvre en rapport - Matham, Jacob, gravure en rapport - Bruegel, Jan I, oeuvre en rapport
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Crucifixion - Sainte Face
Techniques : encre brune - papier bleu - rehauts de blanc - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 8, p. 29