Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 24/10/2017 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BALDUNG Hans


Ecole allemande

Une tête d'homme aux cheveux longs, de face

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 18612, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII22944
MA12584

Numéros de catalogue :
Allemands A37

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BALDUNG Hans

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
Attribué à DURER Albrecht

TECHNIQUES :
Plume et encre brune.
H. 00,160m ; L. 00,145m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ; dessin dit du 'Rebut' - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671.
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1690, chap. : Ecoles diverses, 2ème boîte. (...) Num¿ro : 12584.Inconnus. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 1er à 1097 compris [[petit trait oblique / au crayon]]. D¿signation des sujets : Dans la boite de bois n° 2, sont renfermés onze paquets de dessins dont la très majeure partie n'est partie trois mots barrés à l'encre n'est point collée ; ils sont faits de différentes manières. Chacun des dix premiers paquets en contient cent, et le onzième quatre vingt dix sept ; en tout 1097, y compris les contr'épreuves et les moindres croquis. Origine : Idem [[ Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [Vu] signe de récolement barré de plusieurs traits au crayon [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sous le n° d'ordre]]. Annotations marginales sur l'inventaire : [ [[Nouveau n°]] 2] [[à l'encre / dans la marge / à gauche du n° d'ordre]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
"Etude isolée, identifiée comme une tête de Christ par Parker en 1926. Elle est traditionnellement mise en relation avec les vitraux de l'église de Großgründlach, exécutés par l'atelier de Veit Hirschvogel l'Ancien : dans la scène de la femme adultère, le Christ, frappé par la lumière venant de gauche, présenté presque frontalement et le regard fixe, montre des similitudes qui permettent de situer la feuille vers 1505, alors que Baldung était encore dans l'atelier de Dürer à Nuremberg" (H. Grollemund, dans cat. exp. Art royal. Meisterzeichnungen aus dem Louvre, Salzbourg, Salzburg Museum, 2017, n° 49). Louis Demonts, Musée du Louvre. Inventaire général des dessins des écoles du Nord. Ecoles allemande et suisse, tome 1, première période, maîtres nés avant 1550, A-P, Paris, 1937, nb° 37 Carl Koch, Die Zeichnungen Hans Baldung Griens, Berlin, 1941, n° 16 Karl Oettinger et Karl-Adolf Knappe, Hans Baldung Grien und Albrecht Dürer in Nürnberg, Nuremberg, 1963, p. 22 et n° 34, 36 K.T. Parker, Hans Baldung Grien, Old Master Drawings, n° 3, décembre 1926, p. 42-43 Franz Winzinger, Eine unbekannte Zeichnung des Hans Baldung Grien, Zeitschrift des deutschen Vereins für Kunstwissenschaft, 36, 1982, p. 35-41.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Grossgründlach, oeuvre en rapport
Techniques : encre brune - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 8, p. 24