Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 15/12/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

DURER Albrecht


Ecole allemande

Une tête d'enfant

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 18601.A, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII8210
MA7715
MA7712

Numéros de catalogue :
Allemands A132

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
DURER Albrecht

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
Attribué à DURER Albrecht

TECHNIQUES :
Plume, encre noire, lavis d'encre noire et rehauts de gouache blanche sur papier bleu. En haut à gauche, à la plume et encre brune, monogramme de l'artiste et la date apocryphes : 1506. Filet d'encadrement à la plume et encre brune. Collé en plein.
H. 00,136m ; L. 00,095m

HISTORIQUE :
Probablement E. Jabach ; acquis pour le Cabinet du Roi en 1671, paraphes en haut à droite de R. de Cotte (L. 1963) et d'A. Coypel (L. 478) ;
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.6, p.983, chap. : Ecole allemande, Carton 80. (...) Num¿ro : 7715. Nom du ma¿tre : Idem [[ Durer, Albert /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 2 D. D¿signation des sujets : Tête d'enfant. Dessin à la plume, lavé et rehaussé de blanc. Ces quatre dessins ont été exposés en l'an dix sous le n° 323 mention d'exposition barrée au crayon Dimensions : H. 16 x L. 11cm. Origine : Collection nouvelle. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sous le n° Morel d'Arleux]]. Cote : 1DD38 Note relative ¿ la saisie informatique : Désignation des sujets : la mention d'exposition, précisée dans la notice n° 7715, concerne en fait les notices n° 7712 à 7715. Observations : la mention de remise au musée, précisée dans la notice n ° 7700, concernerait les notices n° 7700 à 7999..
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.6, p.982, chap. : Ecole allemande, Carton 80. (...) Num¿ro : 7712. Nom du ma¿tre : Idem [[ Durer, Albert ]]. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 2 A. D¿signation des sujets : Tête d'enfant regardant en l'air. Dessin à la plume, lavé et rehaussé de blanc. Dimensions : H. 13,5 x L. 9,5cm. Origine : Collection ancienne. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sous le n° Morel d'Arleux]] [[signe en forme de croix / au crayon / à gauche du n° Morel d'Arleux]]. Cote : 1DD38 Note relative ¿ la saisie informatique : Désignation des sujets : la mention d'exposition, précisée dans la notice n° 7715, concerne en fait les notices n° 7712 à 7715. Observations : la mention de remise au musée, précisée dans la notice n ° 7700, concernerait les notices n° 7700 à 7999..

COMMENTAIRE :
Fait partie d'une série de têtes d'enfants réutilisées dans diverses oeuvres. Celle-ci est en rapport avec la Fête du Rosaire de Prague, la Vierge au serin de Berlin et le retable "Heller". Cette tête d'enfant appartient à un groupe d'études sur papier bleu mises en relation avec plusieurs tableaux peints par Dürer entre 1506 et 1509. L'artiste reçut, en 1506, la commande de la 'Fête du Rosaire', (conservée à Prague) alors qu'il résidait à Venise pour la seconde fois. Le tableau était destiné à orner l'autel du Fondaco dei Tedeschi dans l'église San Bartolomeo. Peu de temps après, l'artiste acheva la 'Vierge au serin' (conservée à Berlin).Vingt et une études ont été rapprochées de ces deux tableaux, parmi lesquelles sept têtes de chérubins conservées au Louvre (inv. 18601a et b, inv. 18602a et b, inv 18607a et b, inv. 18608). Dürer emprunte aux Vénitiens le papier bleu, sur lequel il trace les visages à l'encre noire et indique la lumière à l'aide de rehauts de gouache blanche. De retour à Nuremberg, il reçut une autre commande de Jakob Heller, pour l'autel Saint-Thomas de l'église des Dominicains de Francfort. Dürer a réutilisé certaines des études préparatoires de chérubins pour l'exécution du retable Heller (disparu en 1729). (H. Grollemund in cat. d'exp. 'Un Allemand à la cour de Louis XIV. De Dürer à Van Dyck, la collection nordique d'Everhard Jabach', Paris, musée du Louvre, 2013, n° 4) Bibliographie : Morel d'Arleux, n° 7712 ; Lipmann, n° 307 ; Haendcke, 1898, p. 153 ; Lorenz, 1904, p. 38 ; W¿lfflin, 1905, p. 130 ; Lumet et Rambosson, 1911, n° 33 ; Fleschig, pp. 67-336 ; Winkler, n°393 ; Demonts, 1937-1938, I, n°132, Tietze et Tietze-Conrat, 1945, p. 25, WInkler, 1957, p. 208 ; Huygue R. et Huygue L., 1963, rep. dossier 40 ; Anzelewsky, 1971, p. 227 ; Strauus, n° 1506/21 ; Emmanuel Starky, Emmanuelle Brugerolles, Pierrette Jean-Richard, "Dessins de Dürer et de la Renaissnce germanique", R.M.N., Paris, 1991, p. 56 ;

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Berlin, musée, oeuvre en rapport, Prague, Narodni galerie, oeuvre en rapport, Venise, Fondaco dei Tedeschi+
Personnes : Heller, Jacob+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Dürer, Albrecht, Retable Heller - Dürer, Albrecht, Fête du Rosaire - Dürer, Albrecht, Vierge au serin
Techniques : encre noire - lavis gris - papier gris - pinceau - rehauts de blanc - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 8, p. 22