Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 27/01/2009 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Manière de

REMBRANDT Harmensz van Rijn


Ecole hollandaise

La nuit, deux hommes découvrant le corps d'une figure étendue au sol

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 22981, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII27766
MA12628

Numéros de catalogue :
Hollandais H1283

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Manière de REMBRANDT Harmensz van Rijn
Frits Lugt

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
école de REMBRANDT Harmensz van Rijn
F. Reiset (Inv. ms)

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
école de REMBRANDT Harmensz van Rijn
Frits Lugt, 1933
KONINCK Philips
W. Sumowski, 1982
KONINCK Philips
G. Falck, 1927

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, gris et violet. Collé en plein.
H. 00,118m ; L. 00,121m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1697, chap. : Ecoles diverses, Dessins en paquets. (...) Num¿ro : 12628.Idem [[ Maîtres divers /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 4. D¿signation des sujets : Cent cartons et feuilles, dont quatre cartons à trois dessins, deux à quatre, et seize à deux. 130 [[nombre de dessins qui sont dans chaque paquet]] Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
Classé parmi les dessins de l'école de Rembrantd par Reiset (inv. ms.), puis parmi ceux de la manière de Rembrantd par F. Lugt (« Musée du Louvre, Inventaire général des dessins des écoles du Nord. Ecole hollandaise, t. III : Rembrandt, ses élèves, ses imitateurs, ses copistes », Paris, 1933, n°1283), qui le considrèe comme un dessin d'élève dans la manière de Rembrandt de la période 1633-1638. G. Falck (« Einige Bemerkungen über Ph. Konincks Tätigkeit als Zeichner. Ein Beitrag zur Echtheitskritik des Handzeichnungen Rembrandts », dans Festschrift für Max J. Friedländer zum 60. Geburstage, Leipzig, 1927, p. 176) le donne à P. Koninck, hypothèse confirmée par W. Sumowski (« Drawings of the Rembrandt School », New York, vol. VI, 1982, n°1420ax). H. Gerson (« Philips Koninck, ein Beitrag zur Erforschung des holländischen Malerei des XVII. Jahrunderts », Berlin, 2ed, 1980, Z201) suggère que le dessin pourrait être associé au "Christ et à la femme adultère" de la Staatliche Graphische Sammlung de Munich (inv. 1609), hypothèse réfutée par W. Sumowski, qui le rapproche plutôt de la "Cène" de la collection Fodor (Amsterdam, Gemeentemuseum, Inv. nr. A 10277). Le sujet du dessin reste indéterminé, G. Falck et H. Gerson suggèrent Tobie enterrant les morts de Ninive, F. Lugt un passage des « Ethiopiques » d'Héliodore, Théagène et Cnemon trouvant le corps de Thisbé dans la grotte.

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Lieux : Munich, Staatliche Graphische Sammlung, oeuvre en rapport, Amsterdam, Fodor Collection, oeuvre en rapport
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Tobie enterrant les morts de Ninive
Techniques : encre brune - lavis brun - lavis gris - lavis violet - collé en plein - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 9, p. 405