Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 05/09/2008 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

REMBRANDT Harmensz van Rijn


Ecole hollandaise

Noli me tangere

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 22954, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII8623
MA8143

Numéros de catalogue :
Hollandais H1139

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
REMBRANDT Harmensz van Rijn
Morel d'Arleux (Inv. ms.)

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
école de REMBRANDT Harmensz van Rijn

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
école de REMBRANDT Harmensz van Rijn
C. Hofstede de Groot, 1906
Attribué à REMBRANDT Harmensz van Rijn
E. Starcky, 1988

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, corrections de blanc. Numéroté en bas à droite à la plume et encre brune '109'. Collé en plein.
H. 00,155m ; L. 00,208m

HISTORIQUE :
P. Crozat (n° 109) - Charles-Paul-Jean-Baptiste Bourgevin Vialart, comte de Saint-Morys - Saisie des biens des Emigrés, 1793, remise au Museum en 1796-1797 - Marques du Conservatoire en bas à droite (L. 2207) et du musée en bas à gauche (L. 1886a).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.6, p.1038, chap. : Ecole hollandaise, Carton 83. (...) Num¿ro : 8143. Nom du ma¿tre : Idem [[ Rembrandt /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 7. D¿signation des sujets : Jesus apparait à la Madeleine, sous la forme d'un jardinier. Dessin à la plume. Dimensions : H. 15,5 x L. 21cm. Origine : Collection nouvelle. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis au Musée pour être relié] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD38

COMMENTAIRE :
Dessin donné à l'école de Rembrandt par F. Reiset (Inv. ms.). C. Hofstede de Groot pense que la feuille est préparatoire au tableau de Buckingham Palace ('Original Drawings by Rembrandt Harmensz van Rijn', La Haye, 1916, 2e éd., n° 6) et la donne plus tard à l'école de Rembrandt vers 1638 ('Die Handzeichnungen Rembrandts', Haarlem, 1906, n° 611). F. Lugt accepte son autographie et la situe vers 1650 ('Musée du Louvre, Inventaire général des dessins des écoles du nord, école hollandaise, t. III, Rembrandt, ses élèves, ses imitateurs, ses copistes', Paris, 1933, n° 1139). La datation oscille entre 1645 environ (W. R. Valentiner, 'Rembrandt des Meisters Handzeichnungen', Stuttgart-Berlin, 1934, vol. II, n° 509) et 1651 (O. Benesch, 'The Drawings of Rembrandt', Londres, 1957, vol. V, n° 869a). E. Starcky l'attribue à Rembrandt et cite P. Schatborn qui émet des réserves à l'égard de la feuille en raison de la souplesse de la plume et de 'l'absence de dessin de référence qui soit exactement comparable' (cat. exp. Rembrandt et son école, Paris, musée du Louvre, 1988-1989, n° 73).

INDEX :
Collections : Crozat, Pierre - Saint-Morys
Lieux : Londres, Buckingham Palace, oeuvre en rapport
Personnes : Marie Madeleine, sainte - Jésus-Christ
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Noli me tangere
Techniques : encre brune - rehauts de blanc - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 9, p. 401