Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 29/12/2011 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Manière de

REMBRANDT Harmensz van Rijn


Ecole hollandaise

Abigaïl offrant des présents à David

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 22949, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII8609
MA8130

Numéros de catalogue :
Hollandais H1240

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Manière de REMBRANDT Harmensz van Rijn
Frits Lugt

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
école de REMBRANDT Harmensz van Rijn
F. Reiset (Inv. ms)
BRAMER Leonaert
Morel d'Arleux (Inv. ms.)

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Entourage de KONINCK Salomon
K. Bauch, 1960
ANONYME HOLLANDAIS XVIIè s
E. Starcky, 1988
VICTORS Jan
Holm Bevers, 2011
école de REMBRANDT Harmensz van Rijn
Frits Lugt, 1933
REMBRANDT Harmensz van Rijn
I. Q. Van Regteren Altena, 1956

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, rehauts de blanc.
H. 00,267m ; L. 00,244m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.6, p.1036, chap. : Ecole hollandaise, Carton 83. (...) Num¿ro : 8130. Nom du ma¿tre : Idem [[ Bramer, Léonard /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 8. D¿signation des sujets : Abigaïl aux pieds de David. Dessin lavé et rehaussé de blanc. Dimensions : H. 26,5 x L. 24,5cm. Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis au Musée pour être relié] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD38

COMMENTAIRE :
Donné à L. Bramer par Morel d'Arleux (inventaire du musée Napoléon), considéré comme de l'école de Rembrandt par Reiset (inv. ms.), ce dessin est classé parmi les dessins de la manière de Rembrandt par F. Lugt (« Musée du Louvre, Inventaire général des dessins des écoles du Nord. Ecole hollandaise, t. III : Rembrandt, ses élèves, ses imitateurs, ses copistes », Paris, 1933, n°1240). Il s'agit selon lui d'un dessin d'élève ou d'un contemporain, reflètant la manière du maître de 1630 environ, alors que Van Regteren Altena (« Tekeningen van Rembrandt », in « Bulletin van het Rijksmuseum », 1956, p. 59) et O. Benesch (« The Drawings of Rembrandt », vol. VII, Londres, 1957, Add1) le donnent à Rembrandt et le datent des années 1624-1626. K. Bauch suggère une réalisation dans l'entourage de Salomon Koninck, mais y trouve également une parenté avec l'art de Pieter Lastman (« Der frühe Rembrandt und seine Zeit », Berlin, 1960, p. 232). D'après P. Schatborn (« Tekeningen van / Drawings by Rembrandt... », Amsterdam, 1985, sous n° 77) la composition s'inspire de la peinture de Rembrandt « David devant Saül » (1627, Bâle, Kunstmuseum, Inv. G 1958.37). Holm Bevers attribue ce dessin à Jan Victors, l'un des élèves de Rembrandt (Drawings by Jan Victors : the shaping of an oeuvre of a Rembrandt pupil, Master Drawings, vol. 49, n° 3, 2011, p. 371- 388). Le sujet, généralement accepté comme étant Abigaïl aux genoux de David (Livre de Samuel, I, 25), pourrait également être une illustration de Volumnia et Veturia priant Corolian de ne pas détruire Rome avec les Volsques (E. Starcky, cat. exp. Rembrandt et son école, Dessins du Musée du Louvre, Paris, musée du Louvre, 1988-1989, n° V).

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Lieux : Bâle, Offentliche Kunstsamlung Kunstmuseum, oeuvre en rapport
Personnes : David - Abigaïl - Coriolan+ - Lastman, Pieter+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - David et Abigaïl
Techniques : encre brune - lavis brun - rehauts de blanc - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 9, p. 401