Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 19/11/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

REMBRANDT Harmensz van Rijn


Ecole hollandaise

Vue de la Porte du Rhin, à Rhenen

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 22916, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII8844
MA8350

Numéros de catalogue :
Hollandais H1198

LOCALISATION :
Petit Format (S)

ATTRIBUTION ACTUELLE :
REMBRANDT Harmensz van Rijn

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
Attribué à REMBRANDT Harmensz van Rijn

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, reprises à l'encre et au lavis gris. Collé en plein sur un montage ancien
H. 00,146m ; L. 00,252m

HISTORIQUE :
Charles-Paul-Jean-Baptiste de Bourgevin Vialart, comte de Saint-Morys (monté avec un dessin d'Isaack van Ostade, INV22798) - Saisie des biens des Emigrés, 1793, remise au Museum en 1796-1797 - Marques du Conservatoire en bas à droite (L.2207) et du musée en bas à gauche (L.1886)
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.6, p.1062, chap. : Ecole hollandaise, Carton 85. (...) Num¿ro : 8350. Nom du ma¿tre : Leduc.Inconnu. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 1er. D¿signation des sujets : Sur le même carton deux dessins : l'un mis au crayon, et en partie à la plume, représente des buveurs ; l'autre à la plume et lavé, représente une porte de ville. L'auteur est inconnu. Dimensions : H. 16,5 x L. 17,5 cm ; H. 14,5 x L. 25,5 cm. Origine : Collection nouvelle. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon. Observations : [Remis au Musée pour être relié] [[à l'encre]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]] [[trait oblique / au crayon / sous le nom du maître]]. Cote : 1DD38

COMMENTAIRE :
attribué à Rembrandt par Fr. Reiset (Inv. ms.). W. von Seidlitz ('Rembrandt's Zeichnungen', in 'Repertorium für Kunstwissenschaft', 17, 1894, p. 125) met également en doute l'authenticité de cette feuille. F. Lugt ('Mit Rembrandt in Amsterdam', Berlin, 1920, p. 161) identifie le lieu comme étant une porte de la ville de Rhenen, ville que Rembrandt visita selon lui lors d'un voyage entre 1650 et 1655. M. Eisler ('Rembrandt als Landschafter', Munich, 1918, p. 96) le premier le rapproche d'une feuille conservée à Chatsworth (inv. 1043 ; Ben. 1301) ; pour P. Schatborn ('Rembrandt', Paris, 2006, n° 35) les divergences entre les deux dessins peuvent s'expliquer soit par la présence de deux dessinateurs, soit par deux dates d'exécution différentes ; pour O. Benesch ('The Drawings of Rembrandt', vol. 6, Londres, 1957, n° 1300), la différence de traitement entre les deux oeuvres laisse supposer deux voyages, l'un vers 1647-1648, l'autre vers 1652-1653, époque du dessin du Louvre. D'après les archives (H. Ruessink, 'Hendrickje Stoffels, jongedochter van Bredevoort', in 'De Kroniek van het Rembrandthuis', 1989/1, p. 19-24), Hendrickje Stoffels est allée à Bredevoort en 1649 ; Rembrandt aurait pu l'accompagner et exécuter le dessin à cette occasion. Le lavis gris est un ajout d'une autre main. voir : F. Lugt, '... Inventaire général... Ecole hollandaise. Tome III...', Paris, 1933, n° 1198 ; C. van Tuyll van Serooskerken dans cat. exp. Rembrandt dessinateur, Chefs-d'oeuvre des collections en France, Paris, musée du Louvre, 2006-2007, n° 44.

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Lieux : Rhenen, Porte du Rhin, Chatsworth, Duke of Devonshire Collection, oeuvre en rapport
Personnes : Stoffels, Hendrickje+
Techniques : encre brune - lavis gris - collé en plein - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 9, p. 395