Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 19/11/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

REMBRANDT Harmensz van Rijn


Ecole hollandaise

Feuille d'études de mendiants

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 22891, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII8647
MA8164

Numéros de catalogue :
Hollandais H1185

LOCALISATION :
Petit Format (S)

ATTRIBUTION ACTUELLE :
REMBRANDT Harmensz van Rijn
Morel d'Arleux (Inv. ms.)

TECHNIQUES :
Plume et encre brune.
H. 00,122m ; L. 00,098m

HISTORIQUE :
John Barnard, marque sur le montage au recto avec le nom de 'Rembrandt' et au verso avec le 'N° 977' (L.1420) ; vente Londres, 16 février 1787 et jours suivants. J. Bertheels ; vente Paris, 3 février 1789, n° 283-2. Charles-Paul-Jean-Baptiste de Bourgevin Vialart, comte de Saint-Morys ; saisie des biens des Emigrés, 1793 ; remise au Museum en 1796-1797. Marque du Conservatoire en bas à droite (L. 2207).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.6, p.1040, chap. : Ecole hollandaise, Carton 83. (...) Num¿ro : 8164. Nom du ma¿tre : Idem [[ Rembrandt /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 28. D¿signation des sujets : Des vieillards. Dessin à la plume. Dimensions : H. 12,5 x L. 10cm. Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis au Musée pour être relié] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD38

COMMENTAIRE :
F. Lugt voit dans ce dessin un croquis caractéristique de la période 1632-35 ('Musée du Louvre, Inventaire général des dessins des écoles du Nord, école hollandaise, tome III, Rembrandt, ses élèves, ses imitateurs, ses copistes', Paris, 1933, n ° 1185). J. Rosenberg le premier rapproche le dessin de l'eau-forte 'La pièce aux cent florins' (B. 74) ('Zeitschrift für Kunstgeschichte', Bd IV, 1935, p. 77) dont la datation varie entre la fin des années 1630 et la fin des années 1640. O. Benesch situe la feuille entre 1639 et 1640 ('The Drawings of Rembrandt', Londres, 1954, vol. I, n ° 185). K. G. Boon rapproche ce dessin des 'Etudes pour une femme malade' du Rijksprentenkabinet d'Amsterdam (Inv. 1964 :127) qu'il considère aussi comme étant préparatoires à la gravure B. 74 (Een vroege Studie voor de Honderd Gulden Prent, 'Bulletin van het Rijksmuseum', 12, 1964, p. 89). Aux feuilles du Louvre et d'Amsterdam, M. Royalton-Kisch ajoute 'L'homme debout' de l'Institut Courtauld (Londres ; Ben. 184) pour former un groupe de dessins de style similaire ('The Burlington Magazine', vol. CXXXII, n ° 1043, février 1990, p. 134). Pour C. White le schématisme de la figure du vieillard indique que la feuille servait d'aide-mémoire et n'était donc pas une étude préparatoire achevée. Seule la tête du vieillard ainsi que celle dans le coin supérieur gauche présentent un contour délimité avec plus de soin ('Rembrandt as an etcher : A study of the Artist at Work', Londres, 1999, p. 59). voir aussi : Carel van Tuyll van Serooskerken, dans cat. exp. Rembrandt dessinateur. Chefs-d'oeuvre des collections en France, Paris, musée du Louvre, 2006-2007, n° 36.

INDEX :
Collections : Barnard, John - Bertheels, John - Saint-Morys, Charles-Paul-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Lieux : Londres, Courtauld Institute, oeuvre en rapport, Amsterdam, Rijksprentenkabinet, oeuvre en rapport
Sujets : Rembrandt, Harmensz van Rijn, Pièce aux cent florins+
Techniques : encre brune - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 9, p. 392