Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/07/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LUCAS DE LEYDE


Ecole des anciens Pays-Bas

Jésus guérissant un aveugle

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 22685, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII4112
MA3895

Numéros de catalogue :
Primitifs des Pays-Bas P87

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LUCAS DE LEYDE

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
école de LUCAS DE LEYDE

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Imitation de LUCAS DE LEYDE
Kloek, 1978

TECHNIQUES :
H. 00,528m ; L. 00,411m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ; montage à bande dorée des dessins d'ordonnance ; Inventaire Jabach, V, n° 27 (L. de Leyde) - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach, acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Inventaire des escoles d'Allemagne et Flandre contenant 309 dessins : 27 Un dessin ou Nostre Seigneur gerit l'aveugle né ou il y a 8 figures jusque au genoux et un paysage deriere a la plume et lavé sur papier grisatre de 1 pied 6 pouce de long sur 1 pied 10 1/2 pouce de haut dudit [de Lucas van Leyd[en]]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.3, p.503, chap. : Ecole italienne B, carton 35. (...) Num¿ro : 3895.Idem [[ Maîtres inconnus /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 129. D¿signation des sujets : Jesus guérit un aveugle. Dessin à la plume et lavé. Dimensions : H. 53,5 x L. 41,5cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 3francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD35

COMMENTAIRE :
Selon K. G. Boon (Album amicorum J. G. Van Gelder, 1973, p. 52), cette composition dessinée au pinceau est de la main de Lucas de Leyde. Lugt (1968, n° 87) avait émis l'hypothèse que les piqûres pour le transfert indiquaient que le dessin était destiné à être graver. Mais K. G. Boon remarque que le dessin est fragmentaire et que ses dimensions incitent plutôt à y voir un dessin préparatoire à un vitrail. L'attribution à Lucas de Leyde est depuis contestée par W. Kloek ("The Drawings of Lucas van Leyden" dans Lucas van Leyden Studies, 1978, p. 458) qui estime la technique radicalement différente des autres dessins connus de l'artiste et le style trop dur, en particulier dans le groupe des têtes sur la gauche. Kloek propose de voir dans cette feuille l'oeuvre d'un pasticheur de la fin du XVIe siècle, qui s'inspire de la peinture de Lucas de Leyde sur le même sujet conservée à Saint-Pétersbourg et qui reprend, pour le deuxième homme sur la droite, un personnage du Calvaire (B. 74) gravé par Lucas de Leyde.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Personnes : Jésus-Christ
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Miracle du Christ
Techniques : encre grise - lavis gris - piqué pour le report - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 9, p. 354