Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 10/09/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LUCAS DE LEYDE


Ecole des anciens Pays-Bas

Esaü revenant de la chasse

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 22679, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII23164
MA12584

Numéros de catalogue :
Primitifs des Pays-Bas P85

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LUCAS DE LEYDE

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
Attribué à LUCAS DE LEYDE

TECHNIQUES :
Pinceau et encre grise, lavis gris clair sur une esquisse à la pierre noire.
H. 00,129m ; L. 00,151m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ; dessin dit du 'Rebut' - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphes de Claude Delamotte (L. 478) et de Jules Robert de Cotte (L. 1963) ; marque du musée du Louvre (L. 1886).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1690, chap. : Ecoles diverses, 2ème boîte. (...) Num¿ro : 12584.Inconnus. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 1er à 1097 compris [[petit trait oblique / au crayon]]. D¿signation des sujets : Dans la boite de bois n° 2, sont renfermés onze paquets de dessins dont la très majeure partie n'est partie trois mots barrés à l'encre n'est point collée ; ils sont faits de différentes manières. Chacun des dix premiers paquets en contient cent, et le onzième quatre vingt dix sept ; en tout 1097, y compris les contr'épreuves et les moindres croquis. Origine : Idem [[ Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [Vu] signe de récolement barré de plusieurs traits au crayon [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sous le n° d'ordre]]. Annotations marginales sur l'inventaire : [ [[Nouveau n°]] 2] [[à l'encre / dans la marge / à gauche du n° d'ordre]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
Cette feuille relate deux épisodes successifs de l'histoire de Jacob. Au premier plan, Esaü, de retour de la chasse, cède son droit d'aînesse à Jacob en échange d'un plat de lentilles. A l'arrière-plan à droite, le vieil Isaac aveugle et trompé par sa femme Rébecca, accorde sa bénédiction à Jacob. Ce dessin privilégie l'effet graphique par le recours à la technique souple et fluide du pinceau qui accentue son caractère spontané. L'attribution établie par Max J. Friedländer en 1963 ne saurait être remise en question, tant sont caractéristiques la position assise, jambes croisées, de Jacob, le profil triangulaire d'Esaü, et les difficultés rencontrées par l'artiste dans la traduction spatiale d'une voûte. Selon Wouter Kloek ("The drawings of Lucas van Leyden" in J.P. Filedt Kok, W.TH. Kloek et I.M. Veldman, 'Lucas van Leyden Studies. Kunsthistorisch Jaarboek', 29, 1978, p. 428, n° 7 & 5) la présence d'une ébauche à la pierre noire reprise à la pointe du pinceau, laisse penser qu'il s'agit d'un projet d'estampe non exécuté. Cette hypothèse est confortée par les nombreuses analogies entre cette feuille et la suite gravée représentant l'Histoire de Joseph. Depuis Frits Lugt, le dessin du Louvre est situé peu après cette série gravée en 1512. (O. Savatier in cat. d'exp. 'Un Allemand à la cour de Louis XIV. De Dürer à Van Dyck, la collection nordique d'Everhard Jabach', Paris, musée du Louvre, 2013, n° 20)

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Personnes : Jacob - Isaac - Rébecca - Esaü
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Jacob et Esaü - Esaü vendant son droit d'aînesse à Jacob - Esaü rentrant de la chasse
Techniques : encre grise - pierre noire - pinceau - lavis gris clair

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 9, p. 353