Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 05/12/2008 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PRIMATICCIO Francesco


Ecole bolonaise

Sculpture antique représentant une femme drapée dansant

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 22651, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII23484
MA12584

Numéros de catalogue :
Primitifs des Pays-Bas P242

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PRIMATICCIO Francesco
Dominique Cordellier
Inspiré par L'ANTIQUE

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
INCONNU
Attribué à HEEMSKERCK Maerten Jacobsz. van

TECHNIQUES :
Plume et encre brune.
H. 00,205m ; L. 00,096m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ; dessin dit du 'Rebut' - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671; marque du Louvre (L. 1886).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1690, chap. : Ecoles diverses, 2ème boîte. (...) Num¿ro : 12584.Inconnus. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 1er à 1097 compris [[petit trait oblique / au crayon]]. D¿signation des sujets : Dans la boite de bois n° 2, sont renfermés onze paquets de dessins dont la très majeure partie n'est partie trois mots barrés à l'encre n'est point collée ; ils sont faits de différentes manières. Chacun des dix premiers paquets en contient cent, et le onzième quatre vingt dix sept ; en tout 1097, y compris les contr'épreuves et les moindres croquis. Origine : Idem [[ Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [Vu] signe de récolement barré de plusieurs traits au crayon [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sous le n° d'ordre]]. Annotations marginales sur l'inventaire : [ [[Nouveau n°]] 2] [[à l'encre / dans la marge / à gauche du n° d'ordre]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
Rangé parmi les feuilles des artistes inconnus par Morel d'Arleux (Inv. ms), puis classé à Maerten van Heemskerck par F. Reiset (Inv. ms), ce dessin a été rendu à Primatice par D. Cordellier (voir cat. exp. Primatice, maître de Fontainebleau, Paris, Musée du Louvre, 2004, p. 139 et 145 note n° 47). Comme l'observe d. cordellier (op; cit.), il s'agit d'une copie d'après deux bas-reliefs ornant un candélabre antique aujourd'hui perdu mais connu par d'autres dessins anciens (voir Codex Coburgensis, Veste Coburg, Cod. HZ II repr in R. Harprath et H. Wrede, cat. exp. Der Codex Coburgensis : das erste systematische Archäologiebuch ; r¿mische Antiken-Nachzeichnungen aus der Mitte des 16. Jahrhunderts, Coburg, Château, 1986, p. 76, n° 76) ; Codex Pighianus, f° 310 v° voir in A. Nesselrath, 'Das Fossombrone Skizzenbuch', Londres, 1993 1993, p. 89-91) et sur une feuille à Budapest (Szépmüveszeti Mùzeum, Inv. 1945).

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Budapest, Szépmüveszeti Mùzeum, oeuvre en rapport
Sujets : Antique - candélabre - bas-relief
Techniques : encre brune - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 9, p. 348