Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 22/03/2012 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

HEEMSKERCK Maerten Jacobsz. van


Ecole des anciens Pays-Bas

David coupant la tête de Goliath

1555

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 22631, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII8554
MA8075

Numéros de catalogue :
Primitifs des Pays-Bas P233

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
HEEMSKERCK Maerten Jacobsz. van

TECHNIQUES :
Plume et encre brune. Signé et daté en bas, au centre : '1555' / 'M. Heemskerck inventor'.
H. 00,201m ; L. 00,251m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.6, p.1029, chap. : Ecole hollandaise, Carton 83. (...) Num¿ro : 8075. Nom du ma¿tre : Idem [[ Hemskerck, Martin /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 2. D¿signation des sujets : David coupe la tête de Goliath. Dessin à la plume. Dimensions : H. 20 x L. 25cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis au Musée pour être relié] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD38

COMMENTAIRE :
Dessin préparatoire pour la planche 7 de l'Histoire de David, suite de 10 pièces, probablement gravées par Ph. Galle et publiées sans nom de graveur par plusieurs éditeurs anversois. Les sept dessins conservés au Louvre (Inv. 22630 à Inv. 22637) sont tous signés et datés de 1555, sauf l'un, daté de 1556 (Inv. 22630). La technique est caractéristique, avec ses hachures serrées, courtes et croisées, les contours fermes et précis des figures.

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi
Personnes : David - Goliath - Galle, Philippe, gravure en rapport
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - David vainqueur de Goliath - Histoire de David
Techniques : encre brune - pierre noire - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 9, p. 345