Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 30/06/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BOUCHARDON Edme


Ecole française

Pyrame et Thisbé

Vers 1723/1732

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 24693, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII29214
MA12642

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G1294

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BOUCHARDON Edme

TECHNIQUES :
Contre-épreuve de sanguine. Trace de pliure verticale au milieu. H. 0,305 ; L. 0,440. Montage ancien : H. 0,405 ; L. 0,538, bande de papier bleu, deux traits d'encadrement noirs fins, bande bleue, trait d'encadrement noir épais, bande dorée. Verso : sur le montage, à la plume et encre brune, Pirame et Thisbé / à la sanguine (Saint-Morys). Pas de filigrane visible.
H. 00,305m ; L. 00,440m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1699, chap. : Ecole française, Dessins en paquets. (...) Num¿ro : 12642.Idem [[ Maîtres divers /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 3. D¿signation des sujets : Cent [101] [[au crayon / sous la mention "cent"]] cartons et feuilles, dont trois cartons à deux dessins, un à quatre, un à neuf, un à dix. 124 [[nombre de dessins qui sont dans chaque paquet]] Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
D'après Ovide, Les Métamorphoses, IV, 128-137 : « Voilà que, tremblante encore, mais ne voulant pas faire attendre son amant, Thisbé revient ; ses yeux et son cœur cherchent le jeune homme [Pyrame] ; elle brûle de lui raconter les dangers auxquels elle a échappé ; elle reconnaît le lieu, elle reconnaît la forme de l'arbre, mais la couleur de ses fruits la fait hésiter ; elle se demande si c'est bien le même. Tandis qu'elle hésite, elle voit avec terreur le corps qui palpite sur la terre ensanglantée ; elle recule, plus pâle que le buis, et frémit comme la mer, quand sa surface frissonne, ridée par une brise légère. Mais, au bout d'un instant, elle a reconnu celui qu'elle aime (Traduction Georges Lafaye, Paris, Belles-Lettres, 1928). » (J. Trey, Inventaire général des dessins du musée du Louvre. Ecole française. Edme Bouchardon. 1698-1762, n°263)

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Personnes : Pyrame - Thisbé
Sujets : MYTHOLOGIES - Pyrame et Thisbé
Techniques : sanguine - contre-épreuve

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 10, p. 182