Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 30/06/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BOUCHARDON Edme


Ecole française

Persée délivrant Andromède

Vers 1723/1732

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 24690, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII31239

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G737

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BOUCHARDON Edme

TECHNIQUES :
Sanguine, contre-éprouvée. À l'encre brune et à la plume en bas à gauche : Edme. Bouchardon. f. (pas de la main de Bouchardon). Montage ancien : H. 0,281 ; L. 0,415, bande de papier lavis bleu, trait d'encadrement noir, réserve blanche, trait d'encadrement noir. Verso : en haut à gauche, au graphite ou à la pierre noire, Nouveau No 26062. Pas de filigrane visible.
H. 00,248m ; L. 00,379m

HISTORIQUE :
Marquis de Calvière - Pierre Marie Gaspard Grimod, comte d'Orsay, (L. 2239), saisie des biens des émigrés en 1793 ; marque du Louvre (L. 1886).
Dernière provenance : Orsay, Pierre Marie Gaspard Grimod, comte d'
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793


COMMENTAIRE :
'[...] Dans ses compositions, copies d'autres artistes ou créations, son contour est ciselé, et son modelé suggéré par des hachures légères et très régulières sans recherche d'effets, leurs nuances seules donnant vie à la scène; avec une mise en volume très sobre, qui renonce à tous les effets picturaux des rehauts de craie blanche ou du papier de couleur. Bouchardon met ici en scène l'épisode célèbre de la délivrance d'Andromède par Persée décrit dans le livre IV des Métamorphoses d'Ovide. Le sujet permet des variations infinies sur le corps féminin, depuis sa première expression aboutie dans la toile peinte au XVIe siècle par le Titien pour Philippe II d'Espagne. L'imposante gueule ouverte du dragon, la torsion du corps d'Andromède, l'élan de Persée montrent toutefois que Bouchardon, comme beaucoup d'artistes français du XVIIIe siècle, doit l'essentiel de sa composition à la toile de Véronèse conservée dans les collections royales' (Françoise Joulie dans cat. exp. Oeuvres d'art du Musée du Louvre à Thessalonique. L'Europe et les mythes grecs : Dessins du Musée du Louvre, XVIe - XIXe siècles, par C. Loisel, Thessalonique, Fondation Teloglion, Aristotle Université de Thessalonique, 12 Octobre 2012 - 27 Janvier 2013, n° 42). Voir aussi : Jean Guiffrey et Pierre Marcel, 'Inventaire général des Dessins du Musée du Louvre et du Musée de Versailles, Paris, 1908, II, n° 737 ; Jean-François Méjanès, Les Collections du Comte d'Orsay: dessins du Musee du Louvre, Musée du Louvre, Paris, 1983, n° 88. Le dessin INV 24666 est la contre-épreuve de cette étude.

INDEX :
Collections : Calvière, marquis de - Orsay, Pierre Marie Gaspard Grimod, comte d'
Lieux : Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Andromède - Persée - Philippe II, roi d'Espagne+ - Veronese, Paolo Caliari, dit Paolo+ - Titien, Tiziano Vecellio, dit+
Sujets : MYTHOLOGIES - Persée délivrant Andromède - Métamorphoses, d'Ovide
Techniques : sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 10, p. 182