Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 28/06/2017 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BOUCHARDON Edme


Ecole française

Projet pour un monument funéraire

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 24674, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII29806
MA12647

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G824
Inventaire Bouchardon BOU394

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BOUCHARDON Edme

TECHNIQUES :
Collé en plein sur un montage ancien. Sanguine, lavis beige autour du motif. Griffonnages de sanguine en haut à droite. Montage ancien : H. 0,624 ; L. 0,467, fond bleu, réserve blanche, traits d'encadrement noirs (Lemoyne) ; en bas à gauche, à la plume et encre brune : Edme Bouchardon. Verso : en haut au milieu, à la plume et encre noire, Étude à la Sanguine de Bouchardon / représentant deux Figures allégoriques ayant / raport a la Religion (Saint-Morys). Filigranes : grappe de raisin (feuille d'œuvre) ; soleil avec un visage (feuille de renfort).
H. 00,575m ; L. 00,427m

HISTORIQUE :
Charles Paul Jean-Baptiste de Bourgevin Vialart de Saint-Morys ; saisie des biens des émigrés en 1793, remise au Muséum en 1796-1797 ; marque du Louvre en bas à gauche (L. 1886).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1700, chap. : Ecole française, Dessins en paquets. (...) Num¿ro : 12647.Maîtres divers. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 8. D¿signation des sujets : Cent cartons et feuilles, dont quatre cartons à deux dessins. 104 [[nombre de dessins qui sont dans chaque paquet]] Origine : Collection nouvelle. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
La souplesse et la rapidité d'exécution de cette feuille permettent de la rapprocher du projet pour la fontaine des Grâces (no 336). Le lavis a pu être appliqué a posteriori, par un collectionneur. On observe ce même recours au lavis pour faire ressortir les motifs de sanguine sur des feuilles conservées au musée des Beaux-Arts de Besançon (par exemple Polymnie, sanguine et lavis de bistre, H. 0,260 ; L. 0,160, inv. D. 1553) et au musée Fabre à Montpellier (Trois putti d'après Du Quesnoy, sanguine et lavis, chaque feuille : H. 0,160 ; L. 0,110, inv. 837.1.172, 837.1.173 et 837.1.174) (Juliette Trey, dans Inventaire général des dessins, École française, Edme Bouchardon (1698-1762), avec la participation d'Hélène Grollemund, Musée du Louvre, département des Arts graphiques, Paris, 2016. Catalogue raisonné. Période parisienne, 1733-1748. Dessins préparatoires à la sculpture : Monuments funéraires, n° 394, p. 204-205). Bibliographie : Guiffrey et Marcel, 1933-1938, II, no 824 ; Labbé et Bicart-Sée, 1987, p. 478.

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Lieux : Montpellier, Musée Fabre, oeuvre en rapport, Besançon, Musée des Beaux-Arts, oeuvre en rapport
Sujets : tombeau
Techniques : sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 10, p. 179