Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/07/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

SWANEVELT Herman van


Ecole hollandaise

Paysage avec David et Abigaïl

Vers 1630

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 21450, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII9893
MA9351

Numéros de catalogue :
Hollandais H746

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
SWANEVELT Herman van

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME FLAMAND XVIIè s

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun sur esquisse à la pierre noire. Mise au carreau à la pierre noire. Collé en plein.
H. 00,256m ; L. 00,370m

HISTORIQUE :
Everhard Jabach, 'dessin collé et doré' avec son montage à bande dorée ; au dos paraphe de Jabach (L. 2959) et à la sanguine : '442' et paraphe (L. 960a) ; inventaire de 1671, IV, n° 442 : 'dudt [de l'Escole], Un roy qui marche avec toute son armée et sa fille qui vient au devant de luy lequel doit mourir pour sacrifice suivant le serment qu'il avoit faict ou il y a plusieurs figures entières et animaux le tout dans un paisage a la plume et lavé sur blanc de 16 pouces 1/2 de long sur 12 pouces de haut'. - Acquis en 1671 pour le Cabinet du roi ; paraphe de Jean Prioult (L. 2953) et à la plume et encre brune : 'quatre cens quarante deux' ; Marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach, acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Mise au net. Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrit français 869 Inventaire de 653 desseins de l'escolle des Carrache et moderne : 442 Un roy qui marche avec toute son armee et sa fille qui vient au devant de luy lequel doit mourir pour sacrifice suivant le serment qu'il avoit faict ou il y a plusieures figures entieres et animaux le tout dans un paisage a la plume et lavé sur papier blanc de 16 pouces 1/2 de long sur 12 pouces de haut dudit [de l'Escole]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.6, p.1161, chap. : Ecoles allemande, flamande et hollandaise, Carton 94. (...) Num¿ro : 9351.Idem [[ Maîtres inconnus /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 111. D¿signation des sujets : Paysage à la plume et lavé. On y a représenté Abigaïl fléchissant David. Dimensions : H. 25,5 x L. 37cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis au Musée pour être relié] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]] [[trait oblique / au crayon / sous le nom du maître]]. Cote : 1DD38

COMMENTAIRE :
La description donnée par l'inventaire de 1671 correspond à l'histoire de Jephté, mais la présence de la caravane permit à Morel d'Arleux d'identifier correctement le sujet : Abigaïl implore David de pardonner l'affront que lui a fait son époux, Nabal. Ce paysage remonte au début de la période romaine de l'artiste, vers 1630. Cependant, l'ampleur et la profondeur exceptionelles de l'espace, l'étagement successif des plans parallèles, la route sinueuse, la calme étendue d'eau traversée par une barque, les architectures fortifiées et les falaises abruptes relèvent de l'agencement et du vocabulaire du paysage idéal bolonais. Ce grand dessin, soigneusement mis au carreau, devait être un 'modello' pour un tableau aujourd'hui disparu. (O. Savatier in cat. d'exp. 'Un Allemand à la cour de Louis XIV. De Dürer à Van Dyck, la collection nordique d'Everhard Jabach', Paris, musée du Louvre, 2013, n° 56) Voir aussi A.-C. Steland, 'Herman van Swanevelt (um 1603-1655). Gemälde und Zeichnungen', 2 vol., 2010

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Personnes : David - Abigaïl - Nabal+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - David et Abigaïl
Techniques : encre brune - lavis brun - pierre noire - mise au carreau à la pierre noire - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 9, p. 131