Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 07/02/2018 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BOUCHARDON Edme


Ecole française

Cavalier, vu jusqu'au genou, de profil vers la gauche, tenant un bâton

1748/1752

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 24632, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII15307
MA12506

Numéros de catalogue :
Inventaire Bouchardon BOU642

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BOUCHARDON Edme

TECHNIQUES :
Sanguine. Trace de pliure horizontale au milieu. Trous d'épingle aux quatre angles. H. 0,638 ; L. 0,455. Bande d'agrandissement en haut : H. 0,040. Verso : en haut à droite, basculé sur le côté, 149 h au graphite, 149 repris dessous à la plume et encre brune. Filigrane : AM cœur surmonté d'une fleur de lys VIMAL + AUVERGNE / grappe de raisin / 1742.
H. 00,635m ; L. 00,455m

HISTORIQUE :
Atelier de l'artiste (de son séjour à l'Académie de France à Rome à son décès en 1762) ; collection de sa sœur Marie-Thérèse Bouchardon et de son époux François Girard ; legs à leur fils Louis-Bonaventure Girard ; legs à son cousin Edme Voillemier (1745-1827) à qui il est fait obligation (contre un dédommagement pécuniaire qui, par la suite, ne lui sera jamais versé) de faire entrer ces dessins dans les collections publiques selon le souhait de Louis-Bonaventure Girard ; entré au Louvre en 1808 ; marque du Louvre (L. 1886).
Dernière provenance : Girard, Louis Bonaventure
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1808

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.8, p.1550, chap. : Ecole française, Volume H. (...) Num¿ro : 12506. Nom du ma¿tre : Bouchardon. D¿signation des sujets : Volume H. Cent soixante deux dessins et contr'épreuves à la sanguine, représentant les mouvemens du cheval, et du cavalier nu ; études pour la statue équestre de Louis XV. Plusieurs de ces dessins sont collés, quelques-uns sont cartonnés. Origine : Donné par Mr. Girard. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD40

COMMENTAIRE :
Cette section rassemble deux cent cinquante-cinq feuilles d'études pour la figure du cavalier et celle du cheval. Comme l'a proposé Édouard Kopp, on peut dater l'ensemble des dessins pour la statue équestre de Louis XV entre 1748 (année de la signature du contrat avec la Ville de Paris) et 1752 (date du début d'exécution du plâtre). Pierre Jean Mariette a insisté sur le fait que cette commande était un projet immense et que « [c]'était bien assez pour [Bouchardon] d'avoir à inventer, composer, disposer ses figures, d'en faire les études d'après le naturel, de les modeler, d'en faire les cires et de les réparer1 ». Bouchardon a également exécuté des esquisses techniques. Sur ces dessins très rapides, il a soigneusement noté toutes les dimensions nécessaires à son projet. La présence de relevés de dimensions précises sur les différents types d'études d'après le modèle vivant (cavalier seul, cavalier et cheval, cheval seul, détails anatomiques) semble indiquer que ces prises de dimen¬sions étaient concomitantes des séances d'après nature. Les feuilles sont ici organisées par ensembles, en fonction des séances de pose et des étapes de travail, en tenant compte des modèles identifiables et en commençant par des esquisses générales pour continuer avec des études approfondies de détail. Les études pour le cavalier sont présentées avant celles pour le cheval, mais l'inverse pourrait être tout aussi pertinent. Trente-deux dessins de grandes dimensions, composés de plusieurs feuilles collées, sont entrés en rouleaux numérotés 1, 2 et 3 (le don en comptait quatre au total2). La plupart portent le filigrane parisien suivant : AM cœur surmonté d'une fleur de lys VIMAL + AUVERGNE / grappe de raisin / 1742. D'autres portent le filigrane p cœur croissant de lune / grappe de raisin / 1742 + P fleur de lys CVSSON BVLLE / auvergne 1742. [1. Kopp, 2013, p. 241, note 40 ; Mémoire rédigé par Mariette, papiers Laillaut, publié par Roserot, 1910, p. 200-202. / 2.Le 4ème rouleau est décrit dans la section sur le piédestal, nos 898 à 901]. Bien que représenté sans cavalier, ce dessin de cheval bridé peut se rattacher à la série qui précède par le format de la feuille, la mise en page et l'exécution, laquelle pri¬vilégie le contour, sans aucune recherche de modelé. En revanche, la sanguine est plus appuyée sur cette feuille que sur les précédentes, vraisemblablement parce que le cheval y apparaît immobile, et non en mouvement. in 'Inventaire général des dessins du musée du Louvre. École française, Edme Bouchardon (1698-1762)', par Juliette Trey, avec la participation d'Hélène Grollemund, Paris, musée du Louvre éditions - Mare & Martin, 2016, Catalogue raisonné. Statue équestre de Louis XV. Etudes pour le cavalier et le cheval, n° 642. J. Guiffrey et P. Marcel, 'Inventaire général des dessins du musée du Louvre et du musée de Versailles. Ecole française', Paris, II, réed. 1938, n° 958

INDEX :
Collections : Girard, Louis Bonaventure - Girard, Marie-Thérèse et François
Lieux : Paris, Place Louis XV, oeuvre en rapport
Personnes : Louis XV, roi de France
Sujets : statue équestre de Louis XV - Bouchardon, Edme, statue équestre de Louis XV
Techniques : encre brune - sanguine - graphite - plume - filigrane : AM coeur surmonté d'une fleur de lys VIMAL + AUVERGNE / grappe de raisin / 1742

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 10, p. 172