Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 06/09/2021 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Manière de

WITTE Pieter de


Ecole anciens Pays-Bas

L'Enlévement d'Hélène

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 21194, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII27493
MA12625

Numéros de catalogue :
Primitifs des Pays-Bas P683

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Manière de WITTE Pieter de

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME FLAMAND fin XVIè s

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
CAPPELLINO Giovanni Domenico
Federica Mancini (bloc-notes de l'Inventaire), 2008
PAGGI Giovanni Battista
Note ms. sur le dessin, 2008
PAGGI Giovanni Battista
Carel van Tuyll van Serooskerken (bloc-notes de l'Inventaire)

TECHNIQUES :
Annotation à la plume et encre brune en bas au centre : 'Giabatista Paggi.'
Forme : ovale
H. 00,190m ; L. 00,262m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.9, p.1697, chap. : Ecoles diverses, Dessins en paquets. (...) Numéro : 12625.Idem [[ Maîtres divers /&. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 1er. Désignation des sujets : Ici commence une nouvelle série de n° pour les dessins allemands, flamands et hollandais. Cent cartons et feuilles, dont cinq cartons à deux dessins. 105 [[nombre de dessins qui sont dans chaque paquet]] [Numéroté 92 dessins le 11 septembre 1851] [[à l'encre]] Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
" Carel Van Tuyll a reconnu la main de Paggi dans cette feuille classée parmi les dessins d'après Peter De Witte (1548-1628). Des détails tels que les casques à plume, les mains effilées et les profils anguleux sont semblables à ceux qui apparaissent dans La Gloire de Christophe Colomb conservée au GDSPR (inv. D 3141 ; Piero Boccardo, I grandi disegni italiani del Gabinetto Disegni e Stampe di Palazzo Rosso a Genova, Milan, 1999, no 28). Le tracé du paysage et le contraste de lumière sont aussi caractéristiques de l'artiste. Cette iconographie était assez répandue au temps de Paggi, qui aurait pu s'inspirer de la Scène d'enlèvement peinte par Giovanni Battista Castello dit le Bergamasco entre 1556 et 1558 sur le plafond du rez-de-chaussée de la villa Pallavicino delle Peschiere (Giovanna Rosso del Brenna, « Giovanni Battista Castello », dans I Pittori bergamaschi, il Cinquecento, II, Bergame, 1976, p. 464, no 3), ou de la fresque représentant L'Enlèvement d'Hélène qui a été attribuée à Castello et Luca Cambiaso, déposée des murs d'une villa, vraisemblablement celle de la famille Lomellini, et placée dès 1911 dans la villa Giustiniani Cambiaso (Magnani, dans Luca Cambiaso, un maestro del Cinquecento europeo, Gênes, Palazzo Ducale et Musei di Strada Nuova - Palazzo Rosso, 3 mars - 8 juillet 2007, p. 274, no 35). En 1612, Bernardo Castello (1557-1629) avait peint un Enlèvement d'Hélène dans la villa Spinola di San Pietro à Gênes-Sampierdarena (Fiorella Caraceni Poleggi, « La committenza Borghese e il Manierismo a Genova », dans La Pittura a Genova e in Liguria, Gênes, 1987, I, p. 270, fig. 269). Bien que le dessin ne présente aucune mise au carreau, sa forme ovale laisse à penser qu'il était destiné à préparer une fresque." F. Mancini, 'Dessins italiens du musée du Louvre, Dessins génois, XVIe - XVIIIe siècle', Paris, 2017, n°286. Voir, antérieurement, F. Mancini, 'Luca Cambiaso', Paris, Louvre, 2010, n° 48.

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Personnes : Hélène
Sujets : Enlèvement d'Hélène - MYTHOLOGIES
Techniques : encre noire - lavis gris - papier gris-bleu - pinceau - rehauts de blanc - stylet - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 9, p. 82