Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 19/11/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

DIEPENBEEK Abraham van


Ecole flamande

La barque de Charon (?) ou la Vieillesse (?)

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 21135, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII25509
MA12606

Numéros de catalogue :
Flamands F1347

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
DIEPENBEEK Abraham van
J. Wood
Inspiré par PRIMATICCIO Francesco

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME ITALIEN
ANONYME FLAMAND fin XVIè s
VENIUS Otto van

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
THULDEN Theodoor van
Frits Lugt, 1949

TECHNIQUES :
Contre-épreuve d'un dessin à la pierre noire et à la sanguine. Annotation au crayon en bas à gauche: 'Hoto Venius'. Collé en plein.
H. 00,229m ; L. 00,330m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1695, chap. : Ecole italienne, Dessins en paquets. (...) Num¿ro : 12606.Idem [[ Maîtres divers /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 20. D¿signation des sujets : Cent [102] [[au crayon / sous le chiffre "cent"]] cartons et feuilles, dont un carton à deux dessins. 101 [[nombre de dessins qui sont dans chaque paquet]] [102] [[au crayon / sous le chiffre 101]] Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
Donné à Otto Venius par une note ms sur le dessin, ce dessin était autrefois classé parmi les feuilles des anonymes italiens par Morel d'Arleux (Inv. ms) et parmi celles des anonymes flamands de la fin du XVIème siècle par F. Reiset (Inv. ms). Il a été considéré comme de la main de Theodor van Thulden par F. Lugt ('Inventaire général des dessins des Ecoles du Nord. Ecole Flamande', II, Paris, 1949, n° 1347), avant d'être reclassé à Diepenbeek sur proposition de J. Wood (in Master Drawings, XXVIII, n° 1, 1990, p. 30). Il s'agit d'une copie d'après une composition perdue de Francesco Primaticcio connue par une copie peinte (Athènes, Pinacothèque nationale et musée Al Soutzos, inv. 156) et plusieurs copies dessinées avec petites variantes (Dijon, Musée des Beaux-Arts ; une copie attribué à l'atelier de Rubens est perdue, repr. in Wood, op. cit. fig. 24 ; Gênes, Palazzo Rosso, Inv. 2753, avec l'indication du rapport avec une autre composition représentant la jeunesse) - voir D. Cordellier, cat. exp. Primatice, maître de Fontainebleau, Paris, musée du Louvre, 2004, sous n° 188, note 3. C. Mignot ('Fontainebleau revisité...', in Revue de l'Art, n° 82, 1988, p. 9-18) a proposé de situer cette composition dans la galerie d'Ulysse, opinion rejetée par J. Wood (op. cit., p. 50 note 97) et S. Béguin (in cat. exp. Theodoor van Thulden : een Zuidnederlandse barokschilder. Zwolle, Waanders, 's-Hertogenbosch, Noordbrabants Museum et Strasbourg, Musées de la ville, 1991-1992, p. 301 note 39.

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Lieux : Gênes, Palazzo Rosso, oeuvre en rapport, Dijon, Musée des Beaux-Arts, oeuvre en rapport, Dresde, Kupferstichkabinett, oeuvre en rapport, Vienne, Albertina, Graphische Sammlung, oeuvre en rapport, Fontainebleau, château, galerie d'Ulysse+, Athènes, Pinacotèque national, oeuvre en rapport
Personnes : Charon - Rubens, Peter Paulus+ - Ulysse+ - Philémon+ - Baucis+
Sujets : Allégorie du Temps - Allégorie de la Vieillesse - MYTHOLOGIES - Saturne - barque de Charon - Cronos
Techniques : pierre noire - sanguine - contre-épreuve

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 9, p. 71