Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/07/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BRAUN Augustin


Ecole allemande

Mort de saint Annon

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 20760, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII9029
MA8522

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BRAUN Augustin

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME FLAMAND XVIè s

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, aquarelle bleue. Annotation à la plume et encre brune en bas à gauche : 'SoL ter septeno ChIrona repLeVerat ortV'. A droite : 'Anno saCer LetI spICVLa Dira LVIt'. Collé en plein.
H. 00,185m ; L. 00,306m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ; montage à bande dorée des dessins d'ordonnance ; Inventaire Jabach, V, n° 245 (A. Brun, c'est à dire Augustin Braun) - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach, acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Inventaire des escoles d'Allemagne et Flandre contenant 309 dessins : 245 La mort de saint Augustin les moines priant Dieu pour luy, [o]u il y a quantité de figures entiere sur de papier blan a la plume, lavé d'ancre et sangine de 14 pouce de long sur 9 1/2 pouce de haut dudit [de Augustin Brun [Braun]]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.6, p.1083, chap. : Ecole flamande, Carton 87 bis. (...) Num¿ro : 8522. Nom du ma¿tre : Idem [[ Strada, Jean /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 14. D¿signation des sujets : Mort d'un évêque. Dimensions : H. 18,5 x L. 31cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis au Musée pour être relié] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]] [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD38 Note relative ¿ la saisie informatique : Désignation des sujets : la mise en rapport à un ensemble ainsi que la technique, précisées dans la notice n° 8509, concernent en fait les notices n° 8509 à 8522..

COMMENTAIRE :
Ce dessin fait partie d'un cycle illustrant la vie de saint Annon, archévêque et chancelier de Cologne de 1056 à 1075, canonisé en 1183. Quatorze dessins du cycle sont connus, tous conservés au Louvre (inv. 20747-inv. 20760), dont trois portent la date de 1600. On ne connaît pas leur destination : par leur degré d'achèvement, ils pourraient être préparatoires à un cycle peint. La présence de légendes sous chaque scène laisse également penser qu'il pourrait s'agir de projets pour une histoire gravée. La quasi totalité des scènes s'appuie sur la 'Vita Annonis', écrite vers 1105 et imprimée à Cologne par Laurentius Surius en 1575, sur les 'Annales' de Lambert de Hersfeld, éditées en 1525, ainsi que sur la 'Cronica van der hilliger Stat van Coellen' de Johann Koelhoff, publiée à Cologne en 1499. L'accent est mis sur les activités d'Annon dans le diocèse de Cologne, et en particulier sur son rôle de bâtisseur. En 1063, Annon y fonda une collégiale qu'il transforma en abbaye. Disparue en 1677, l'abbaye apparaît sur une vue de Saalfeld, gravée en 1650. Le cycle de la 'Vie de saint Annon' tomba dans l'oubli et c'est Frits Lugt qui redécouvrit la véritable iconographie de cette série. (H. Grollemund in cat. d'exp. 'Un Allemand à la cour de Louis XIV. De Dürer à Van Dyck, la collection nordique d'Everhard Jabach', Paris, musée du Louvre, 2013, n° 13)

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Paris, Musée du Louvre, Cabinet des Dessins, oeuvre en rapport, Cologne, Abbaye de Saalfeld
Personnes : Annon, saint - Surius, Laurentius (1523 - 1578)+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Vie de saint Annon - Vita Annonis - Lambert de Hersfeld, Annales - Koelhoff, Johann, Cronica van der hilliger Stat van Coellen
Techniques : aquarelle bleue - encre brune - lavis brun - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 9, p. 5