Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 17/12/2009 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

GHERARDINI Alessandro


Ecole florentine

Jeune fille couronnée de fleurs, vue en buste ; sainte Madeleine

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 13594, Verso

Anciens numéros d'inventaire :
NIII20865
MA12555

Numéros de catalogue :
Inventaire italien, t. IV R362

LOCALISATION :
Très grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
GHERARDINI Alessandro

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME
Morel d'Arleux (Inv. ms)
ANONYME ITALIEN XVIIè s
Frédéric Reiset (Inv. ms)

TECHNIQUES :
Sanguine et pierre noire sur une première esquisse de 'Nu d'homme', à la sanguine avec, en bas à gauche, une étude de 'Sainte Madeleine' à la sanguine et au centre, vers la gauche, une petite 'Tête de moine' à la pierre noire. Dans un encadrement ovale à la pierre noire. Deux traces de pliures horizontales. Collé sur les quatre bords.
H. 00,442m ; L. 00,340m

HISTORIQUE :
Lambert Krahe ? ; Album dit de Maratti ; 43ème volume de sa collection ; n° du folio à la plume et encre brune: 38 ; Conquête militaire ; recuelli dans les Pays-Bas pendant la Révolution ; marque du Louvre (L.1955).
Mode d'acquisition : Conquêtes militaires
Année d'acquisition : 1794

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1603, chap. : Ecoles diverses, volume 43. (...) Num¿ro : 12555.Idem [[ Inconnus /&. D¿signation des sujets : Volume 43, ayant pour titre : Disegni. Autori diversi, tomo 3. On lit sur la table qu'il contient soixante quatre feuilles, et cent soixante dix sept dessins : les soixante quatre feuilles existent, mais il n'y a que cent soixante quinze dessins, faits de différentes manières, parmi lesquels il se trouve deux gravures. Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [175 Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
Dessin repris par l'artiste, il s'agit peut-être d'une sainte ou d'une allégorie vertueuse (C. Monbeig Goguel, in cat. exp. Dessins baroques florentins du Musée du Louvre, Paris, Musée du Louvre, 1981-1982, n° 139). A rapprocher d'un dessin conservé à Copenhague (Statens Museum for Kunst, GB 4743, Ch. Fischer, 'Central Italian Drawings', Copenhague, 2001, n°162). La figure de femme, en bas à gauche de la feuille, est sans doute une étude pour une Madeleine : cf. les figures peintes de la sainte au premier plan des tableaux représentant des 'Crucifixions', conservés à Melnick (Musée du Château) et à Bagno di Romagna, près de Forli' (Pieve di Santa Maria), reproduits in G. Ewald, 'Il pittore fiorentino Alessandro Gherardini', in Acropoli. Rivista d'Arte, III (1963), fasc. II, p. 130 fig. 43 et p. 131 fig. 44. Voir : C. Monbeig Goguel, 'Musée du Louvre, Cabinet des Dessins, Inventaire général des Dessins Italiens, IV : Dessins toscans XVIe-XVIIIe siècles, vol. II : 1620-1800', Milan, 2005, n° 362.

INDEX :
Collections : Krahe, Lambert - Maratta, albums dits de
Lieux : Copenhague, Statens Museum for Kunst, oeuvre en rapport, Melnick, Musée du Château, oeuvre en rapport, Bagno di Romagna (Forli'), Pieve di Santa Maria, oeuvre en rapport
Personnes : Madeleine, sainte - Vierge Marie+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - moine - Allégorie de la Vertu - Sainte Madeleine au pied de la croix
Techniques : pierre noire - sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 6, p. 262