Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 26/04/2011 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BERETTINI Pietro


Ecole florentine

Jeune homme, debout, vêtu d'une tunique courte et d'un manteau

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 534, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII31853

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BERETTINI Pietro

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
Attribué à BERETTINI Pietro

TECHNIQUES :
Pierre noire sur papier gris. Annotations en haut à gauche, à la pierre noire 'Pietro da Cortona' et à l'encre brune '157' ; en bas à gauche 'Centocinquanta' et à droite 'sette'. Collé en plein.
H. 00,410m ; L. 00,230m

HISTORIQUE :
Double-numbering Collector, annotations sur le dessin à la plume et encre brune en haut :150, en bas: cento cinquenta - P.-M.-G. Grimod, Comte d'Orsay (L. 2239) ; Ors. 240 - Saisie des biens des Emigrés en 1793 ; marque du Louvre (L.1886a).
Dernière provenance : Orsay, Pierre Marie Gaspard Grimod, comte d'
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793


COMMENTAIRE :
G. Briganti (Pietro da Cortona o della pittura barocca, Florence, 1962, p. 316) considère le dessin comme une première étude préparatoire pour le personnage d'Enée dans l 'Histoire d'Enée qui arrive à l'embouchure du Tibre' sur la voûte du Palazzo Pamphili à Rome, exécutée entre 1651 et 1654. W. Vitzthum (dans Briganti, op. cit. p. 403) souligne que cette référence doit plutôt être rattachée au dessin du Louvre INV 535. J. M. Merz (Pietro da Cortona. Der Aufstieg zum führenden Maler im barocken Rom, Tübingen, 1991, p. 45) rapproche la feuille du 'David' d'un autre dessin à Edimbourg (National Gallery of Scotland, D 1906) avec l'histoire de 'David et Abigail', et le met en relation avec les fresques de Palazzo Mattei à Rome. Le verso, découvert lors de la restauration du dessin, représente un motif d'architecture sommé de deux figures accostant vraisemblablement un écu. La profondeur du motif et la présence de deux guirlandes évoquent un tombeau pariétal ou un portique monumental. Sans doute, s'agit-il d'une étude pour une architecture peinte, comment le suggèrent le point de vue en biais et la trace de deux traits d'encadrement en haut à droite. (B. Gady in cat. d'exp. 'Pietro da Cortona & Ciro Ferri', Paris, musée du Louvre, 2011, n° 6) Voir aussi: cat. exp. Les collections du comte d'Orsay : Dessins du Musée du Louvre, par J. F. Méjanès, Paris, Louvre, 1983, hors catalogue (n° Ors 240) p 185 -

INDEX :
Collections : Double Numbering Collector - Orsay, Pierre Marie Gaspard Grimod, comte d'
Lieux : Edimbourg, National Gallery of Scotland, oeuvre en rapport, Rome, Palazzo Pamphilj, oeuvre en rapport, Rome, Palazzo Mattei, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : David - Enée - Abigaïl+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - David et Abigaïl - Enée à la source du Tibre, par Pietro Berettini
Techniques : papier gris - pierre noire

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 96