Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 31/03/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Attribué à

LALLEMAND Georges


Ecole française

Couple et vieille femme

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 12441, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII3982
MA3775

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Attribué à LALLEMAND Georges
J. - F. Méjanès

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME ITALIEN XVIIè s
C.-D. Comer
MALOMBRA Pietro
BELLANGE Jacques

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Cercle de LALLEMAND Georges
Thuillier J., 2001

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun clair.
H. 00,185m ; L. 00,162m

HISTORIQUE :
A.J. Dezallier d'Argenville, numéro 777 (gratté) et paraphe (L.2951) en bas à gauche ; sa vente, Paris, 18-28 janvier 1779, partie du lot 178 (Pietro Malombra) -- Destouches ? (montage à cartouche inscrit : 'Malombra / Pietro') -- Ch.P. de Saint-Morys, annotations à la plume et encre brune sur le montage de part et d'autre du cartouche : 'Ecole Venitienne' et au verso : 'L'Enfant prodigue au milieu / des courtisans / a la plume Lavé de bistre' -- Saisie des biens des Emigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 ; marque du Louvre (L.1886).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.3, p.489, chap. : Ecole vénitienne, carton 33. (...) Num¿ro : 3775. Nom du ma¿tre : Idem [[ Malombra, Pietro /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 3. D¿signation des sujets : Un fou écoute la conversation d'un jeune homme et d'une femme. Dessin à la plume et lavé. Dimensions : H. 18,5 x L. 16cm. Origine : Collection nouvelle.Prix de l'estimation de l'objet : 5francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD35

COMMENTAIRE :
J. Thuillier classe ce dessin parmi les ' oeuvres douteuses ou faussement attribuées ' à Jacques Bellange, selon lui :' L'attribution à Bellange est ...séduisante. Mais on constate vite qu'elle est toute spécieuse. Ce n'est là ni son écriture, ni sa manière d'utiliser le lavis, ni sa façon de dessiner les mains. Par le sujet, par l'esprit, par la facture, l'oeuvre renvoie plutôt à Lallemant et à son cercle.' D'autre part, le sujet est mal identifié et les personnages sont au nombre de cinq. Il doit s'agir d'une réflexion morale sur la duperie de l'amour. (cat. exp. Thuillier J., 'Jacques de Bellange', Rennes, Musée des Beaux-Arts, 10 février - 14 mai 2001, p. 346, repr.)

INDEX :
Collections : Destouches, chevalier - Crozat, Pierre ? - Dezallier d'Argenville, Antoine-Joseph - Saint-Morys
Techniques : encre brune - lavis brun - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 6, p. 74