Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 10/06/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BOUCHARDON Edme


Ecole française

Nymphe endormie

Vers 1723/1732

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 24319, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII14956
MA12456

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BOUCHARDON Edme

TECHNIQUES :
Sanguine. Quatre bords droits, bord supérieur (à l'horizontale) découpé d'un carnet ? Taches de sanguine. Deux trous dans le papier en bas au milieu. Verso : en haut à gauche, 89 D au graphite, 89 repris dessous à la plume et encre brune. Filigrane : oiseau posé sur trois monts dans un cercle (le haut est coupé).
H. 00,132m ; L. 00,198m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.8, p.1544, chap. : Ecole française, Volume D. (...) Num¿ro : 12456. Nom du ma¿tre : Idem [[ Bouchardon /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 89 D. D¿signation des sujets : Une femme couchée et endormie. Dimensions : H. 13 x L. 20cm. Origine : Idem & Donné par Mr. Girard /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD40 Note relative ¿ la saisie informatique : Désignation des sujets : la technique, précisée dans la notice n° 12455, concerne vraisemblablement les notices n° 12455 à 12483..

COMMENTAIRE :
D'après la statue en marbre d'une nymphe endormie, conservée au XVIIIe siècle au palais Giustiniani à Rome et dont la localisation actuelle est inconnue (voir l'estampe de Cornelis Bloemaert d'après Giovanni Citisibio Guidi, 1634, dans Galleria Giustiniana, I, pl. 87). Cette sculpture était donnée comme exercice de copie aux élèves de l'Accademia di San Luca à Rome en 1705, ainsi que le Bacchus que Bouchardon copia également (voir Inv. 24338). Gravé à l'eau-forte et dans le même sens par Justin Preissler dans le recueil de planches composé pour le baron von Stosch (Nuremberg, 1732, no 48 : « Nympha dormiens », « E.B.d/I.I.P.f »). (J. Trey, Inventaire général des dessins du musée du Louvre. Ecole française. Edme Bouchardon. 1698-1762, n°2)

INDEX :
Techniques : sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 10, p. 129