Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 16/09/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BOUCHARDON Edme


Ecole française

Sacrifice à Cérès

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 24307, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII14939
MA12439

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BOUCHARDON Edme

TECHNIQUES :
H. 00,235m ; L. 00,577m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.8, p.1542, chap. : Ecole française, Volume D. (...) Num¿ro : 12439. Nom du ma¿tre : Idem [[ Bouchardon /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 72 D. D¿signation des sujets : Sacrifice à Cybèle. Contr'épreuve collée sur papier. Dimensions : H. 23,5 x L. 57,5cm. Origine : Idem & Donné par Mr. Girard /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD40 Note relative ¿ la saisie informatique : Désignation des sujets : la technique, précisée dans la notice n° 12368, concerne en fait les notices n° 12368 à 12445..

COMMENTAIRE :
Composition agencée à l'image d'un bas-relief antique, de même que son pendant Ulysse évoquant l'ombre de Tirésias [Musée de Francfort], le Sacrifice à Cérès représente une cérémonie en l'honneur de la déesse romaine de l'agriculture et du blé. On voit son effigie - à gauche de la contrépreuve de sanguine - assise en retrait sur son trône flanqué de serpents menaçants. Comme le veut la tradition, que Bouchardon connaissait (...) celle-ci porte une couronne faite de gerbes de blé et tient des épis d'une main et une torche de l'autre. La torche fait référence au moment où Cérès avait dû aller chercher sa fille Proserpine aux Enfers, où cette dernière était détenue par Pluton. Au premier plan, à gauche, un jeune homme verse du vin (?) dans un grand vase. À côté, un prêtre fait des offrandes en l'honneur de la déesse en déposant des victuailles sur un autel où brûle un feu. À droite s'approche une procession de célébrants qui portent des paniers, des vases et des torches et jouent de la flûte. Ils sont accompagnés d'une truie qui va être immolée dans l'espoir que la déesse assure l'abondance des récoltes. La feuille conservée au Louvre est une contre-épreuve tirée d'une sanguine originale très aboutie, aujourd'hui perdue. Comme l'indique la lettre de l'estampe, la composition a été gravée à l'eau-forte de même grandeur par Caylus et reprise au burin par Fessard. Le fait qu'elle soit en sens inverse par rapport à la contre-épreuve prouve que l'estampe était dans le même sens que le dessin original (Edouard Kopp, Louvre, Edme Bouchardon (1698-1762). Une idée de beau, 2016, pp. 298-299).

INDEX :
Personnes : Cérès
Sujets : MYTHOLOGIES - Sacrifice à Cérès
Techniques : sanguine - contre-épreuve

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 10, p. 127