Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 27/09/2018 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BOUCHARDON Edme


Ecole française

Le Triomphe de Bacchus

Vers 1738/1739

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 24305, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII14937
MA12437

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BOUCHARDON Edme

TECHNIQUES :
Contre-épreuve de sanguine. Montage ancien déchiré en haut et à gauche : H. 0,468 m ; L. 0,646 m, papier bleu, réserve blanche cernée autour du dessin (Lemoyne). Verso : en haut à gauche, '70 D 'au graphite, 70 repris à la plume et encre brune. Pas de filigrane visible.
H. 00,412m ; L. 00,587m

HISTORIQUE :
Don Girard, 1808 ; marque du Louvre en bas à gauche (L. 1886).
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1808

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.8, p.1542, chap. : Ecole française, Volume D. (...) Num¿ro : 12437. Nom du ma¿tre : Idem [[ Bouchardon /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 70 D. D¿signation des sujets : Triomphe de Bacchus. Contr'épreuve collée sur papier. Dimensions : H. 41 x L. 58,5cm. Origine : Idem & Donné par Mr. Girard /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD40 Note relative ¿ la saisie informatique : Désignation des sujets : la technique, précisée dans la notice n° 12368, concerne en fait les notices n° 12368 à 12445..

COMMENTAIRE :
- Composition ambitieuse et aboutie - digne d'un Nicolas Poussin -, 'Le Triomphe de Bacchus' illustre bien l'intérêt de Bouchardon pour les sujets mythologiques ainsi que la grande manière à laquelle il aspirait. On y voit la procession du dieu du vin et de sa joyeuse suite composée de ménades, de satyres, de boucs et de panthères. La scène est dominée par Bacchus, qui est assis sur le dos d'un éléphant et non pas sur son char, comme le veut plus communément la tradition. Son jeune corps est presque entièrement nu et il est couronné de pampres. Sous l'effet de la musique et du vin, son cortège est enivré. Le dessin fut gravé par Caylus et Fessard et l'estampe annoncée dans le Mercure de France en février 1739 (...) Cela doit permettre de dater le dessin original, aujourd'hui perdu, de 1738-1739 environ. Il existe au musée du Louvre une contre-épreuve en rapport avec notre feuille, qui ne semble pas correspondre à celle ayant appartenu à la collection Mariette (...) Le Triomphe de Bacchus et son pendant, Le Triomphe d'Amphitrite (fig. 104), constituaient une paire imposante, tout comme Les Fêtes Lupercales [Paris, Collection Georges Pébereau] et Les Fêtes de Palès [Boston, The Horvitz Collection], des compositions elles aussi en longueur et de dimensions similaires. Il s'agissait des quatre estampes les plus grandes jamais éditées d'après des dessins de Bouchardon. Les deux Triomphes ne connurent pourtant pas la même renommée, sans doute parce que les dessins ne furent jamais exposés au Salon, contrairement aux Fêtes. Edouard Kopp, cat. exp. Edme Bouchardon (1698-1762). Une idée de beau, Paris, musée du Louvre, 2016, p. 300-301. - 'Pierre Rosenberg et Laure Barthélemy-Labeeuw considèrent que cette contre-épreuve provient de la vente Mariette [partie du lot no 1098 : « Les premieres contreépreuves des quatre grands Sujets en travers, connus par les Estampes, Fêtes Lupercales & pendant, triomphes de Bacchus et Amphitrite »], avec un montage simplifié essentiellement utilisé pour des dessins de grande taille. Le catalogue de vente précise qu'il s'agit d'une première contre-épreuve, or la feuille du Louvre paraît trop pâle pour que cela puisse être le cas. Il s'agirait donc, pour Édouard Kopp, d'une seconde contre-épreuve. La sanguine originale est aujourd'hui perdue. Gerold Weber est d'avis que ce dessin appartient à une série de contre-épreuves à sujet mythologique de 1738 et 1739, avec 'Le Triomphe de Neptune et d'Amphitrite' (n° 305[INV 24304]), Ulysse évoquant l'ombre de Tirésias (n° 303[INV 24306]) et le Sacrifice à Cérès (n° 304[INV 24307]). Un « Triomphe de Bacchus après la conquête des Indes. Contre-épreuves [sic] à la sanguine. H. 14 p. 9 l., L. 27 p. 6 l. » (soit environ H. 0,390 ; L. 0,740 ; les dimensions semblent incorrectes, peut-être correspondent-elles à celles du cadre, le dessin étant signalé sous verre), figure dans le catalogue de la collection de Jacques Augustin de Silvestre (1719-1809) publié à Paris en 1810 par F.-L. Regnault-Delalande, sous le n° 232. Édouard Kopp fait l'hypothèse qu'il s'agit de celui de Mariette, qui fut acquis lors de la vente de la collection de ce dernier par Alexandre Joseph Paillet (1743-1814). Par ailleurs, le lot no 119 de la vente de Ch**, Paris, 17 décembre 1787 (peut-être le duc de Rohan-Chabot), est constitué d'un « Triomphe de Bacchus, après la conquête des Indes ; grande composition contre-preuve très forte à la sanguine sur papier blanc », attribué à Bouchardon et acheté par Pierre François Basan (1723-1797). Peut-être faut-il y voir ce même dessin provenant de Mariette. Le dessin original fut gravé à l'eauforte et dans le même sens par le comte de Caylus et Étienne Fessard avec la lettre : « Bouchardon In. et Del. / Gravé à l'Eau forte par C**. Retouché par Etienne Fessard. / Triomphe de Bacchus a son Retour des Indes / A Paris chez Fessard Rue S.t Denis au Grand S.t Louis chez un Miroitier pres du Sépulcre » [Roux, 1940, Caylus, n° 48]. L'estampe fut annoncée dans le Mercure de France en février 1739 [page 338], ce qui permet de dater le dessin original de 1738-1739 environ.'. 'Inventaire général des dessins du musée du Louvre. Ecole française. Edme Bouchardon. 1698-1762', par Juliette Trey, avec la participation d'Hélène Grollemund, Paris, musée du Louvre éditions - Mare & Martin, 2016, n° 306.

INDEX :
Collections : Girard
Lieux : Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Bacchus - Caylus, gravure en rapport - Neptune+ - Poussin, Nicolas+ - Ulysse+ - Cérès+ - Amphitrite+ - Fessart, Etienne, oeuvre en rapport - Tirésias+
Sujets : MYTHOLOGIES - Triomphe de Bacchus
Techniques : sanguine - contre-épreuve

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 10, p. 127