Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/07/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

CAMPI Giulio


Ecole lombarde

Le Jugement de Salomon

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 9924, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII2810
MA2682

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
CAMPI Giulio
Ph. Pouncey

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME ROMAIN
Morel d'Arleux (Inv. ms)
ANONYME ITALIEN XVIè s
Frédéric Reiset (Inv. ms)
AMMANNATI Bartolomeo
E. Jabach

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, rehauts de blanc sur tracé à la pierre noire, papier lavé beige. Mise au carreau à la pierre noire (dimensions du carreau : 2 cm). Collé en plein.
H. 00,190m ; L. 00,319m

HISTORIQUE :
E. Jabach ; montage à bande dorée des dessins d'ordonnance ; Inventaire Jabach, I, n° 370 (B. Ammanati) ; au verso, paraphes E. Jabach (L.2959) et Prioult (L.2953) et n° 'trois cent soixante-dix' ; entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; marques de la Commission du Museum (L.1899) et du premier Conservatoire (ancien L.2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach, acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Invantaire de 517 desseins d'ordonnances escole florentinne : 370 Un jugement de Salomon ou il y a plusieurs figures entiere a la plume lavé et rehaussé sur de papier gris de 14 1/2 pouce de long sur 9 1/2 pouce de haut Bartolomeo Ammannati
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.2, p.356, chap. : Ecole romaine A, carton 21 2e partie. (...) Num¿ro : 2682.Idem [[ Maîtres inconnus /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 11. D¿signation des sujets : Le Jugement de Salomon. Dessin à la plume, lavé et rehaussé de blanc. Dimensions : H. 19 x L. 32cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 5francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 27 décembre 1828 pour être relié] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD34

COMMENTAIRE :
Donné à Bartolomeo Ammannati par E. Jabach, rangé parmi les anonymes romains par Morel d'Arleux (Inventaire manuscrit), ce dessin a été classé parmi les anonymes italiens du XVIe siècle par Frédéric Reiset (Inventaire manuscrit du Cabinet des dessins). Il a été reclassé à Giulio Campi en suivant une proposition de Philip Pouncey (1971, note manuscrite au verso du montage), qui l'a identifié comme un projet, avec quelques variantes dans l'inclinaison des têtes, pour l'une des fresques du transept droit de l'église San Sigismondo, à Crémone. Une autre feuille analogue est conservée à la Biblioteca Ambrosiana de Milan (Cod.F269 INF.n.40). Le Louvre conserve un autre dessin de même composition, anciennement attribué à Polidoro da Caravaggio (Inv. 9925), ainsi qu'une contre-épreuve à la sanguine (Inv. 18376). Voir : G. Bora, « Note Cremonesi II: l'eredità di Camillo e i Campi », dans Paragone, (1977), 311, p. 67-68, note 13 ; G. Bora, ' I disegni lombardi e genovesi del cinquecento', 1980, Treviso, p. 39; F. Viatte, cat. exp. L'Oeil du connaisseur, dessins italiens du Louvre, hommage à Philip Pouncey Paris, Musée du Louvre, 1992, p. 71 n° 32, fig. p. 71 ; M. Zlatohlavek, dans cat. exp Drawings from Cremona 1500-1580. The art of the Renaissance and Mannerism in the Lombard City, Prague, Gallerie Nationale, 1995, n° 39 ; M. Tanzi, 'I Campi', Milan, 2004, p. II, repr. fig. 1 ; L. Casero, dans E. Lucchesi Ragni, R. Stradotti, 'Brescia nell'età della Maniera. Grandi Cicli pittorici della Pinacoteca Tosio Martinengo', Milan, 2007, p. 123 sous n° 1.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Milan, Biblioteca Ambrosiana, oeuvre en rapport, Crémone, San Sigismondo, oeuvre en rapport, Rome, Palazzo Barberini, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Salomon - Polidoro da Caravaggio+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Jugement de Salomon
Techniques : encre brune - lavis brun - pierre noire - rehauts de blanc - collé en plein - mis au carreau - plume - papier lavé de beige

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 5, p. 24