Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 13/01/2010 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

CAMPI Giulio


Ecole lombarde

Etudes de chérubins ; deux bustes de femme, les mains jointes

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 9897, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII24782
MA12599

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
CAMPI Giulio
Ph. Pouncey (note ms)

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME ITALIEN
Morel d'Arleux (Inv. ms)
ANONYME ITALIEN XVIè s
Frédéric Reiset (Inv. ms)
SACCHIENSE Giovanni Antonio
note manuscrite ancienne

TECHNIQUES :
Plume et encre brune. Annotations à la plume et à l'encre brune, dans la moitié inférieure de la feuille, au centre : 'omnia...' ; en bas, à droite : '...(A?) lingua dolorosa Libera me de ...' (coupée) ; à la pierre noire, en dessous :'Pordenonne' (coupée). Collé en plein.
H. 00,191m ; L. 00,191m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1694, chap. : Ecole italienne, Dessins en paquets. (...) Num¿ro : 12599.Idem [[ Maîtres divers /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 13. D¿signation des sujets : Cent cartons et feuilles dont un carton à deux dessins et un à trois. 103 [[nombre de dessins qui sont dans chaque paquet]] Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
Rentré au Louvre avec une attribution à Pordenone (note manuscrite sur le dessin), rangé parmi les anonymes italiens par Morel d'Arleux (Inventaire manuscrit), ce dessin a été classé comme anonyme italien du XVIème siècle par F. Reiset (Inventaire manuscrit), puis reclassé à Giulio Campi en suivant une proposition de Philip Pouncey (note manuscrite au verso du montage ancien). G. Bora (note ms au verso du montage) a confirmé l'attribution en suggérant d'abord le rapport avec le retable de San Sigismondo à Crémone (voir aussi M. di Giampaolo, 'G. Bora, I disegni lombardi e genovesi del Cinquecento, Treviso 1980' [compte-rendu], dans « Prospettiva », 37 (1984), p. 79), mais surtout en le rapprochant de l'étendard du Duomo de Crémone, sur lequel apparaissent des chérubins, analogues à ceux du dessin, entourant une image de la Vierge de l'Assomption (Crémone, Duomo, Sacristie ; voir G. Bora, 'Maniera, Idea e Natura nel disegno cremonese : novità e precisazioni', dans « Paragone », 39 (1988), p. 18, 34 note 12). Dans une note manuscrite anonyme, au verso du montage, est suggérée la relation avec la fresque de Santa Maria delle Grazie, à Soncino, près de Crémone. En effet, on voit là aussi une image de la Vierge de l'Assomption entourée de chérubins.

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Lieux : Crémone, San Sigismondo, oeuvre en rapport, Soncino, Santa Maria delle Grazie, oeuvre en rapport
Personnes : Vierge Marie
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - chérubin - Assomption de la Vierge
Techniques : encre brune - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 5, p. 20