Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 05/06/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LIPPI Filippino


Ecole florentine

Homme à demi nu allongé

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 9862, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII131
MA129

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LIPPI Filippino
R. Bacou

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME ITALIEN XVè s

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
GHIRLANDAIO Davide
B. Berenson, 1933
Atelier de LIPPI Filippino
Ph. Pouncey, 1950
Milieu de BOTTICELLI Sandro
Ragghianti et Dalli Regoli, 1975

TECHNIQUES :
Pointe de métal, pierre noire, compas, avec rehauts de blanc, sur papier préparé en vert-jaune. Collé en plein. Restauré en 1997
H. 00,125m ; L. 00,180m

HISTORIQUE :
Cabinet du Roi ; paraphe de Cl. Delamotte (L. 478) ; marques de la Commission du Museum (L.1899) et du Conservatoire (L.2207).
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.1, p.21, chap. : Ecole florentine, carton 1. (...) Num¿ro : 129.Idem [[ Dessins de l'Ecole florentine sans désignation des maîtres /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 6. D¿signation des sujets : Une figure à demi-nue, couchée, morte ou endormie. Dessin cartonné, fait au crayon, rehaussé de blanc au pinceau, sur papier teinté. Dimensions : H. 12,5 x L. 18cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 10francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Observations : [Remis le 11 avril 1828 à M. de Cailleux pour être relié en volume.] [[à l'encre]]. Signe de recollement : [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]] [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / à l'encre / sous le n° Morel d'Arleux]]. Cote : 1DD33

COMMENTAIRE :
Attribué à Filippino Lippi par R. Bacou (cat. exp. Dessins du Trecento et du Quattrocento, Paris, Musée du Louvre, 1952, n° 29). Peut-être réalisé d'après un modèle vivant, il s'agit d'une étude pour la figure centrale de la 'Mort de Méléagre', composition à rattacher des fresques commandées à l'artiste par Lorenzo de' Medici pour la Villa de Poggio a Caiano ou de Spedaletto, jamais réalisées [B. Berenson, in Old Master Drawings', VIII, 1933, 30, p. 32-33 ; J. Nelson, in 'Florentine Drawing of the Time of Lorenzo the Magnificent', actes du colloque (Florence, Villa Spelman), par E. Cropper, Bologne, 1994, p. 171-172]. B. Berenson (op. cit.) y voyait une copie de Davide Ghirlandaio d'après un dessin conservé à Londres (British Museum, 1946-7-13-6) ; Ph. Pouncey une oeuvre de l'atelier de Filippino ('Italian Drawings in the departement of Print and Drawings in the British Museum', Londres, 1950, I, 82). A rapprocher d'autres études pour la même composition : la feuille de Londres sus-citée et deux dessins conservés à Florence (Uffizi, 203E) et à Oxford (Ashmolean Museum, P.II.21). Selon C. L. Ragghianti et G. Dalli Regoli ('Firenze 1470-1480. Disegni dal modello', Pise, 1975, n° 42), l'attitude de la figure dérive du couple d'un relief ancien, nommé le 'Lit de Polyclète' conservé à Rome (Palazzo Mattei) ; en revanche, le croquis de l'écu rond au pied du lit rappellerait celui du relief du sarcophage dit de la 'Mort de Méléagre' à Florence (Palazzo Montalvi).

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi
Lieux : Oxford, Ashmolean Museum, oeuvre en rapport, Poggio a Caiano (Florence), Villa Medicea, oeuvre en rapport, Londres, British Museum, oeuvre en rapport, Rome, Palazzo Mattei, oeuvre en rapport, Florence, Galleria degli Uffizi, oeuvre en rapport, Florence, Palazzo Montalvi, oeuvre en rapport, Spedaletto, Villa, oeuvre en rapport
Personnes : Méléagre - Medici, Lorenzo de'+ - Polyclète+
Sujets : MYTHOLOGIES - Mort de Méléagre - Métamorphoses, d'Ovide
Techniques : pierre noire - rehauts de blanc - compas - papier préparé en vert-jaune - pointe de métal

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 5, p. 12