Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 02/05/2005 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

ANONYME FLORENTIN première moitié du XVè s


Ecole florentine

Horatius Coclès protégeant ses troupes sur le Pont Sublicius

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 9836, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII8243
MA7744

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
ANONYME FLORENTIN première moitié du XVè s
B. Degenhart et A. Schmitt

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME ITALIEN début XVè s

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
PONTE Giovanni del
L. Ragghianti Collobi, 1974
ANONYME LOMBARD deuxième moitié du XVè s
M. Salmi, 1973
ANONYME VENITIEN XVè s
G. Rouchès, 1931
ANONYME ITALIEN XVè s
B. Degehart, 1949
BELLINI Jacopo
Ragghianti et Dalli Regoli, 1975

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, gouache marron, verte, rouge, avec rehauts de blanc, sur parchemin.
H. 00,148m ; L. 00,110m

HISTORIQUE :
E. Jabach, paraphe (L. 2959) ; ' dessin non collé ni doré ', dit du ' rebut ' - acquis pour le Cabinet du Roi en 1671 ; marques du Louvre (L.1955 et 1886 a).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.6, p.987, chap. : Ecole allemande, Carton 80. (...) Num¿ro : 7744. Nom du ma¿tre : Durer, Albert. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 31. D¿signation des sujets : Sur le même carton deux dessins : sur le R° et le V° du premier, des combats ; dessins à la plume, lavés et rehaussé de blanc, sur parchemin ; le second représente un paysage à la plume. Dimensions : H. 15 x L. 11 cm ; H. 12 x L. 21 cm. Origine : Collection ancienne. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon. Observations : [Remis au Musée le 16 juin 1830] [[à l'encre]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD38 Note relative ¿ la saisie informatique : Observations : la mention de remise au musée, précisée dans la notice n ° 7700, concernerait les notices n° 7700 à 7999..

COMMENTAIRE :
Sans doute de la même main que les dessins INV 9835 et INV 9837 du Louvre. A rapprocher aussi d'une autre feuille double face à Chantilly (Musée Condé, publ. in B. Degenhart, A. Schmitt, 'Corpus der Italienischen Zeichnungen 1300-1450...', Berlin, 1968, n°292). B. Degenhart ('Italienische Zeichnungen des frühen 15. Jahrhunderts', Bâle, 1949, p.36) a émis la thèse que ce groupe aurait appartenu à Vasari qui l'aurait inclus, déjà démembré, dans son 'Libro dei Disegni'. Ces feuilles ont été tour à tour attribuées à un sculpteur de l'Italie du Nord influencé par Donatello (B. Degenhart, op. cit., p.36), à un sculpteur ou à un orfèvre florentin vers 1440-1450 (B. Degenhart, A. Schmitt, op. cit., n°294), à Giovanni del Ponte (L. Ragghianti Collobi, 'Il Libro de' disegni del Vasari', Florence, 1974, p.36), à un artiste de la deuxième moitié du XVe s à placer vers Mantoue ou Vérone (M. Salmi, in Burlington Magazine, 55, 1973, 4, p.627), à Jacopo Bellini (G. L. Ragghianti, G. Dalli Regoli, 'Firenze 1470-1480. Disegni dal modello', Pise, 1975, p.2), à l'école italienne du XVe s (F. Viatte, in cat. exp. Collections de Louis XIV ..., Paris, Orangerie des Tuileries, 1977-1978, n°2) et à un artiste de l'Italie du Nord (F. P. Di Teodoro, in 'L'intelligenza della passione, Scritti per Andrea Emiliani', p.200 et 207 note 36). G. Rauchès (cat. exp. Expositions de..., Paris, Orangerie des Tuileries, 1931, n°101) attribuait la feuille à un anonyme vénitien du début du XVe s.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Rome, Ponte Sublicio, Chantilly, Musée Condé, oeuvre en rapport, Mantoue+, Italie du Nord+, Vérone+, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Horatius Cocles, Publius Horatius Cocles - Vasari, Giorgio+ - Donatello+
Sujets : Horatius Cocles défend le pont Sublicius - Histoire romaine - Voragine, Jacques de, La Légende dorée - Histoire de saint Grégoire
Techniques : encre brune - parchemin - rehauts de blanc - gouache verte - gouache rouge - plume - gouache marron

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 5, p. 4