Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 07/09/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BOUCHARDON Edme


Ecole française

La Bienheureuse Lodovica Albertoni

Vers 1723/1732

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 24240, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII14871
MA12371

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G495

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BOUCHARDON Edme
Inspiré par BERNINI Gian Lorenzo

TECHNIQUES :
Sanguine, contre-éprouvée. Bords irréguliers, sauf bord supérieur. Verso : en haut à gauche, 4 D au graphite, 4 repris à la plume et encre brune. Filigrane : fleur de lys dans un cercle.
H. 00,283m ; L. 00,426m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.8, p.1535, chap. : Ecole française, Volume D. (...) Num¿ro : 12371. Nom du ma¿tre : Idem [[ Bouchardon /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 4 D. D¿signation des sujets : Sainte Thérèse. Dimensions : H. 28 x L. 42,5cm. Origine : Idem & Donné par Mr. Girard /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD40 Note relative ¿ la saisie informatique : Désignation des sujets : la technique, précisée dans la notice n° 12368, concerne en fait les notices n° 12368 à 12445..

COMMENTAIRE :
D'après l'Extase de la bienheureuse Ludovica Albertoni de Gian Lorenzo Bernini dit Bernin (1598-1680), 1673-1674, marbre, chapelle Altieri, au fond de la chapelle, église San Francesco a Ripa, Rome. La perspective légèrement déformée indique que Bouchardon a vraisemblablement copié cette sculpture assis sur le sol même de la chapelle. Contre-épreuve à la Bibliothèque royale de Stockholm (Inv. KB P1. AF 34 f° 50, voir Bjurström, 1982, cat. 814, f° 50). Voir : Inv. 24087, Inv. 24242, Inv. 23927, Inv. 24081, Inv. 23916, Inv. 23990, Inv.23991, Inv. 23992, Inv. 24247, Inv. 24248, Inv. 23915, Inv. 24082, Inv. 24119, Inv. 24083, Inv. 24252, Inv. 23996, Inv. 24212, Inv. 23987, Inv. 23988, Inv. 24707 (J. Trey, Inventaire général des dessins du musée du Louvre. Ecole française. Edme Bouchardon. 1698-1762, n°223) (...) Bouchardon a incontestablement été frappé par les jeux de la lumière sur ce marbre, par l'expression du visage et par les plis des étoffes. À observer par exemple le contour supérieur du grand drap recouvrant le sarcophage qui mord sur celui du matelas sur lequel repose la bienheureuse ou la vue de trois quarts du visage, le cadrage apparaît avec un net effet de da sotto in su et indique que l'artiste, très vraisemblablement, s'est assis à même le sol et relativement près de la sculpture pour exécuter sa copie. De grandes lignes brisées, au tracé épais, et des hachures larges, appliquées rapidement, définissent les plis cassés du drap sur le sarcophage alors que des traits fins et appuyés se développent en lacets pour évoquer, avec de petites hachures, le froncement de la robe, notamment au niveau de la taille et du bras. Les longues mains, presque déformées, sont faites de lignes très souples et cernées. Une bande sombre marque sommairement l'ouverture de la bouche. De courts arcs de cercle répétés évoquent le moelleux du matelas et du coussin dont la dentelle n'est reproduite que par de petites spirales vite appliquées. (...)En quelque sorte, le caractère esquissé, rapide et très nerveux de la sanguine de Bouchardon rend très bien compte de l'effet illusionniste voulu par Bernin pour cette statue d'une sainte femme saisie au moment de son dernier soupir. (Anne-Lise Desmas, Louvre, Edme Bouchardon (1698-1762). Une idée de beau, 2016, pp. 108).

INDEX :
Lieux : Rome, San Francesco a Ripa, oeuvre en rapport
Personnes : Lodovica Albertoni, Bienheureuse
Sujets : Bernini, Gian Lorenzo, La Bienheureuse Lodovica Albertoni
Techniques : sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 10, p. 118